Mondial 2022 – Les oubliés de l’Euro sont revanchards : Manuel Lazzari (4/5)

Par Yacine Ouali publié le 08 Sep 2021
Crédits

De l’Euro 2020, on retiendra bien évidemment le groupe que Roberto Mancini a mené aux plus hautes cimes. Ces joueurs là sont, depuis la mi-juillet, liés d’une manière indéfectible, entre eux et dans le cœur de tous les italiens. À côté cependant, il y a les oubliés, ceux qui sont descendus du train juste avant le dernier arrêt, et qui ne seront pas dans la légende. Mais l’Euro appartient déjà au passé, et le Mondial 2022 arrive, alors des places sont à prendre. Quatrième partie du dossier avec Manuel Lazzari.

Une éviction difficile à avaler, mais compréhensible

Présélectionné dans le groupe élargi par Roberto Mancini en mai dernier, Manuel Lazzari avait toutes les raisons d’espérer être du voyage pour l’Euro 2020. Très régulier avec la Lazio depuis quelques années, le piston droit s’est toutefois fait dépasser sur le fil par Alessandro Florenzi et Giovanni di Lorenzo.

Cependant, l’éviction de Lazzari peut être compréhensible du point de vue strictement tactique. En effet, le latéral droit joue depuis plusieurs saisons à la Lazio dans la formation du 3-5-2, à droite d’un milieu à 5, dans un système donc totalement différent de celui de Mancini, qui a toujours préféré les défenses à 4. Dans ce sens, préférer Florenzi et Di Lorenzo, qui sont plus au fait tactiquement, était un choix difficile mais peut-être nécessaire.

Les espoirs Florenzi et Sarri

Malgré tout, des espoirs subsistent pour Lazzari. Si Di Lorenzo semble fiable et est très régulier au Napoli, c’est tout le contraire pour Florenzi, nouveau latéral du Milan AC. Prompt aux blessures, irrégulier quand il joue et pouvant faire des erreurs défensives, Florenzi a payé ses errements en perdant sa place de titulaire à l’Euro.

Ayant semble-t-il perdu la confiance de Mancini, Florenzi pourrait ainsi se faire dépasser par Lazzari, qui pourrait lui convaincre le sélectionneur qu’il peut s’adapter à d’autres systèmes, d’autant plus qu’avec l’arrivée de Maurizio Sarri à la Lazio, la défense à 4 est de nouveau en odeur de sainteté dans le club. Ainsi, Lazzari aura le temps cette saison de prouver ses capacités dans un système aussi prôné par Mancini, pour espérer ensuite grapiller du temps de jeu et se faire sélectionner dans les matches qui compte, en vue du Mondial 2022.

Une chance contre la Lituanie ?

Barré pour l’instant par Di Lorenzo dans les matches qui comptent, Lazzari a en plus vu Florenzi et Toloi avoir du temps de jeu contre la Bulgarie et la Suisse. Dans un match qui est devenu par la force des choses couperet contre la Lituanie, il semble improbable que le latéral laziale ait sa chance.

Pour lui, il faudra plutôt attendre les matches de la Nations League, ou les autres matches de qualifications, pour espérer jouer un peu. Dans le cadre de ce dossier sur les oubliés de l’Euro, Manuel Lazzari semble pour l’instant être celui avec le moins de chances de s’imposer, même si son potentiel et la saison qu’il s’apprête à passer avec Sarri pourraient sérieusement changer les choses.

À lire aussi : 

1- Moise Kean.

2- Nicolo Zaniolo.

3- Lorenzo Pellegrini.

4- Manuel Lazzari.

5- Stefano Sensi.

Yacine Ouali



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.