Le Milan casse sa tirelire pour Romagnoli

Par Matteo Pogliani publié le 12 Août 2015
Crédits

romagnoli

Comme Bertolacci il y a un mois, Romagnoli a suivi le même chemin pour rejoindre le Diable rossonero. Les dirigeants milanais ont pris leur mal en patience pour signer le natif de Anzio, avec des négociations qui ont duré plus longtemps que prévu. Un joli message est tout de même envoyé grâce à cette signature : miser, entre autres, sur les jeunes pousses italiennes. De son côté, la Roma enregistre elle une belle plus-value grâce à un autre départ d’un joueur formé au club qui n’aura pas eu l’occasion de faire ses preuves sous les couleurs giallorosse. Gaucher, fort physiquement, et doté d’une intelligence de jeu remarquable, Romagnoli évolue au poste de défenseur central gauche, lui qui peut aussi jouer latéral si besoin. A seulement vingt ans, il a rendu de très belles copies l’an passé sous les couleurs de la Sampdoria et sous les ordres d’un certain Sinisa Mihajlovic (30 matchs joués).
 C’est tout naturellement que le coach serbe a voulu coûte que coûte s’attacher les services de celui qu’on dit être un prédestiné pour renforcer l’arrière garde rossonera. Et l’on peut dire qu’au niveau du coût, les sacrifices ont été faits par le club lombard qui va donc débourser la somme de 25 millions, payables sur cinq ans, pour s’attacher les services de l’international espoir.

Au vu du montant du transfert et des attentes qui reposent sur ses épaules, Romagnoli sera forcément…attendu au tournant. Considéré comme l’un des jeunes les plus prometteurs de la Botte, il semble prendre la glorieuse voie des Maldini ou Nesta. D’ailleurs à son arrivée, il a souligné sa volonté de prendre le numéro 13 de ce dernier, signe de son investiture dans cette nouvelle expérience. Un héritage lourd à porter. De Di Biagio à Cesare Maldini, les louanges du défenseur sont nombreuses et il ne fait aucun doute que Romagnoli sera, probablement avec Rugani, l’avenir du foot italien et de la Squadra Azzurra à ce poste. Avec la confiance de son coach qui a su l’exalter l’an passé, Alessio se doit de passer un cap et surtout d’aider l’équipe milanaise a en faire autant. Cette dernière se trouve elle dans l’obligation de retrouver le podium de la Serie A, le cadre est donc idéal pour continuer sa progression, avec une concurrence de laquelle il devrait tirer son épingle du jeu. Le secteur défensif rossonero a souvent été pointé du doigt ces dernières années et les dirigeants ont finalement fait un investissement de taille à ce poste lors de ce mercato. Mihajlovic-Romagnoli voilà une charnière centrale qui n’a pas le droit à l’erreur tant ils se sont cherchés et voulus. Galliani l’a dit, Romagnoli va devenir “una bandiera” du Milan. Rien que ça.



Matteo Pogliani

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.