Mihajlovic au Torino pour oublier le Milan AC

Par Gilbert Simonutti publié le 01 Juin 2016
Crédits

Mihajlovic

De Graeme Souness à Sinisa Mihajlovic. 19 ans après, le Torino verra de nouveau un entraineur étranger s’assoir sur son banc. Le souhait des tifosi est que l’expérience du Serbe se passe mieux que celle de l’Écossais qui n’était resté que 4 petits mois (en Serie B) du coté de la Mole. Les ambitions du président Cairo ne sont pas les mêmes que son prédécesseur de l’époque et l’arrivée de l’ancien défenseur de l’Inter va dans ce sens. L’ère de Giampiero Ventura à la tête du club granata s’est donc terminée après 5 ans de bons et loyaux services et le Toro de 2016 est en bien meilleure santé que celui de 2011, date de la venue du coach génois. Nazionale ou pas, Ventura quitte le Piémont et avec Mihajlovic, le changement sera radical.

Défense à 4 obligatoire

Tactiquement tout d’abord avec l’abandon de la défense à trois qui était une des bases du Torino made in Ventura. Le technicien serbe remettra la ligne à quatre au gout du jour et essayera de faire de son compatriote Maksimovic, l’homme fort de l’arrière garde du Toro. A condition bien entendu qu’il reste au club même si les excellents rapports entre les deux hommes sont un gage pour faire rester le défenseur. 4-3-3 ou 4-4-2, voici les schémas tactiques que Miha proposera à ses nouveaux joueurs dès la reprise. La question que beaucoup de tifosi se posent également, concerne Daniele Baselli. Quelle sera la place de l’ancien milieu de l’Atalanta dans le onze que Mihajlovic envisage ? L’idée de lui donner les clés du jeu granata doit lui traverser l’esprit comme celui de le laisser sur le banc. En cas de 4-3-3, des départs et arrivées seront à l’ordre du jour afin d’offrir au nouvel entraineur des joueurs capables de le suivre tactiquement.

Le Milan AC est déjà loin

Mihajlovic a signé un contrat de deux ans avec le Torino et il a de suite affirmé avoir rejoint un club passionnel et bouillant qui lui correspond parfaitement. De la à dire que le Milan était une erreur de casting, il n’y a qu’un pas. Cairo le laissera travailler en toute tranquillité afin de construire le Toro de demain ce qui était impossible à Milan. Les premiers noms qui circulent pour le Mercato sont d’ailleurs des cibles bien définies par le coach (Soriano, Giaccherini) ce qui démontre une volonté réelle de travailler dans la même direction avec ses dirigeants. Pour Mihajlovic, la distance entre Turin et Milan est aujourd’hui bien plus importante que celle inscrite sur les cartes géographiques.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

« Heureux d’avoir aidé l’équipe à gagner », Daniele Rugani

« Nous sommes tous heureux », Daniele De Rossi

Le Milan AC en quête d’un nouveau défenseur

Avatar

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles