Les meilleurs joueurs du Milan AC : 15ème

Par Christophe Malcangi publié le 23 Mar 2017
Crédits

Aucun homme sur la planète du football au XXIe siècle n’est jamais parvenu à représenter aussi bien la fougue et la pugnacité que Gennaro Ivan Gattuso, ou autrement bien nommé ‘Ringhio’, ce gaillard de la région de Calabre qui est parvenu à surmonter toutes les attentes et à devenir l’un des milieux de terrain les plus imposants de sa génération. Réalisant ses débuts très loin de la péninsule du côté des Glasgow Rangers, où il convainc difficilement son entraîneur au premier abord, il parvient plus tard à devenir l’idole de l’Ibrox Parx et à se faire reconnaître sur la grande scène internationale. Sans être particulièrement fugace, pourvu techniquement ou même spécialement entreprenant dans le domaine aérien, Gattuso a su faire une différence colossale sur les terrains grâce à une seule qualité supérieure : le mental. Celui qui a su exporter le fighting spirit de la région écossaise, pour mieux le malaxer avec la grinta et son sang chaud calabrais, a aussitôt séduit le public de San Siro lors de son arrivée au Milan AC en 1999.

Poilu, combattant et indompté !

Il débute avec le Milan AC au cours de la Champions League en 1999 pour conserver un match nul 0-0 du côté de Chelsea. Aligné peu après au côté de Pirlo et Ambrosini pour former le milieu de terrain le plus maléfique de l’époque, son Milan AC va remporter une Champions League en 2007, 2 années après la célèbre mais terrible désillusion de la finale d’Istanbul contre Liverpool, il conclura au mieux avec un Scudetto remporté en 2010. Mais chez Gattuso, ce ne sont pas les trophées collectionnés et les performances à proprement parler qui marquent les esprits, mais bien la force et l’enthousiasme de l’homme qui l’ont conduit à être considéré comme une personnalité remarquablement atypique. Il est incroyable de voir, en effet, à quel point le public pouvait être incité à soutenir davantage le Milan AC lorsque celui-ci se retrouvait aligné sur une pelouse, probablement en raison de l’énergie peu comparable que Ringhio était en mesure de communiquer à la foule, à son entraîneur et à ses coéquipiers.

Son marquage à la culotte sur Cristiano Ronaldo en demi-finale de la Champions League 2007, ses multiples brouilles sans gêne et sans crainte aucune avec les plus grands noms du football, sans évoquer ses communications de joie insolites auprès de son staff technique ont fait de lui un footballeur redouté sur un terrain mais aussi très apprécié aux environs de celui-ci. Quoi qu’il en soit, il était bien reconnu qu’il ne fallait pas turlupiner avec Gattuso, et cette réputation ne s’est jamais assoupie au cours de son chemin de bataille au Milan AC. Pour autant Gattuso est resté un joueur qui a toujours joué au ballon sans jamais l’intention de faire mal à ses adversaires, en restant le plus fair-play et régulier possible sur chacune de ses interventions : que ceci soit su, lu et répété. A partir de 2011 et en raison d’un affaiblissement de sa condition physique, Gattuso va goûter plus souvent au banc de touche chez les rossoneri et va signer la fin de son bail le 13 mai 2012 pour un dernier combat contre Novara. Le guerrier ira finalement réaliser une dernière ronde en Suisse en quittant le club de sa vie en chaudes larmes, et en démontrant être resté un homme avec le cœur sur la main comme il s’en est fait trop rarement ces dernières années. Pour toutes ces raisons, Gennaro Gattuso est « notre » 15ème plus grand joueur du Milan AC depuis 1990.

Palmarès et stats au Milan AC

Matchs joués au Milan AC : 468

Buts marqués au Milan AC : 11

Champions League : 2 (2003, 2007)

Coppa Italia : 1 (2003)

Supercoupe d’Europe : 2 (2003, 2007)

Scudetto : 2 (2003-04, 2010-11)

Supercoupe d’Italie : 2 (2004, 2011)

Coupe du Monde des clubs : 1 (2007)




🔥 Les sujets chauds du jour :

« J’ai fait moi travail au Milan AC », Simon Kjaer

Le discours d’adieu de Piotr Zielinski

Lautaro Martinez se compare à Mbappé, Haaland ou Lewandoski

Maurizio Sarri donne un indice sur son avenir

Le Milan AC relance le dossier Roberto De Zerbi

Avatar

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Derniers articles