Les meilleurs joueurs du Milan AC : 14ème

Par Christophe Malcangi publié le 25 Mar 2017
Crédits

Le dimanche 15 Janvier 1989, le Milan AC affronte le Como à San Siro. La journée est certes un peu nuageuse, mais la partie se déroule régulièrement. Demetrio Albertini va être alors lancé pour la première fois de sa jeune carrière par Arrigo Sacchi. Lorsque l’Italien de 18 ans rentre pour la toute première fois, le stade répond par un applaudissement et un grondement déjà annonciateur. Le match qui se termine par un 4-0 pour le Milan permet déjà à Albertini de voir très grand, les compliments de la part de tous les compagnons d’équipe ne manquent pas, et l’enlacement chaleureux de Filipo Galli accompagné par un « bienvenue chez nous » le plongera dans le bain d’une carrière colossale sous les couleurs rouge et noire.

Champion sur le terrain, champion en dehors

Déjà à sa maison, Albertini respirait l’air du football et avait appris à imiter les joueurs professionnels dès ses tout premiers pas balle au pied. Le petit terrain du Villa Raverio se transformait en le plus grand stade qu’il soit pour Demetrio qui courait avec le ballon sous les encouragements de son Papa Cesare. Après une victoire au cours d’un tournoi international avec l’U.S Dindelli, le Milan l’embarqua avec lui à l’âge de onze ans. Albertini pouvait déjà rejoindre les juvéniles du Milan AC malgré la contrainte des aller/retour quotidiens entre le centre d’entrainement et son habitat provincial. Propulsé très tôt dans la Primavera, Sacchi l’entraina aussi vite que possible avec les grands hommes de l’équipe première, au côté des autres Ancelotti, Rijkaard et Baresi…

L’ascension restait longue pour Albertini qui devait d’abord se frayer un chemin vers Padova. Ayant réussi à faire le plein de prestations convaincantes, Albertini s’inséra ensuite pleinement dans les mécanismes de jeu du collectif rossonero. Sa convocation avec l’U21 de Cesare Maldini fut sa première récompense, avec en prime un premier Euro remporté. En 1992 Silvio Berlusconi fait d’Albertini une étoile, après son retour au club en 1990, et celui-ci collectionnera au Milan AC 5 Scudetti, 2 Coupes des Champions, 2 Champions League, 2 Supercoupes d’Europe et 4 Supercoppa en 295 apparitions sous les couleurs rouge et noire qu’il ne quittera pas de sitôt. Sans être un finisseur prolifique, il se fond dans le cœur du jeu milanais et se mue en meneur de jeu indispensable aux succès tactiques d’Arrigo Sacchi et de Fabio Capello. La saison dorée s’opère en 1993-1994 pour le métronome désormais plus mature, plus somptueux, et humblement conscient de ses propres moyens, avec un troisième Scudetto consécutif collectionné au Milan AC et une Champions League remportée haut la main face au FC Barcelone au cours d’une finale épique (4-0). Le chef d’orchestre poursuit en parallèle une carrière très importante en Nazionale, avec une première sélection à seulement 20 ans et une participation acquise à la Coupe du Monde 1994. Il porte en outre le numéro 10 en 1996 et accumule un total honorable de 79 sélections, performance entravée par une blessure au tendon d’Achille avant le Mondial de 2002, qui lui fera tirer un trait sur sa carrière internationale. La fin de l’histoire est émouvante, avec un passage final en Espagne et un match à son honneur disputé entre le FC Barcelone et le Milan AC, ponctuée par une acclamation unanime pour célébrer à jamais son statut de champion des champions. Pour toutes ces raisons et pour ce palmarès hors du commun, Demetrio Alberrtini est « notre » 14ème plus grand joueur du Milan AC depuis 1990.

Palmarès et stats au Milan AC

Matches joués au Milan AC : 295

Buts marqués au Milan AC : 21

Scudetto : 5 (1992, 1993, 1994, 1996, 1999)

Supercoppa : 4 (1989, 1992, 1993, 1994)

Coupe des Champions : 2 (1989,1994)

Supercoupe d’Europe: 2 (1989, 1995)




🔥 Les sujets chauds du jour :

« J’ai fait moi travail au Milan AC », Simon Kjaer

Le discours d’adieu de Piotr Zielinski

Lautaro Martinez se compare à Mbappé, Haaland ou Lewandoski

Maurizio Sarri donne un indice sur son avenir

Le Milan AC relance le dossier Roberto De Zerbi

Avatar

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Derniers articles