Matuidi – Rabiot, comme un air de déjà vu

Par Paul Vinay publié le 23 Juil 2019

Arrivé à la Juventus il y a quelques semaines Adrien Rabiot retrouve Gianluigi Buffon et Blaise Matuidi, joueurs qu’il a côtoyé au Paris Saint-Germain. S’il n’a joué réellement que six mois avec le gardien italien la situation est différente avec le milieu de terrain. Le récent champion du monde a quitté le club français au moment où Adrien Rabiot se faisait une place dans le onze de départ. Bis repetita en Italie ?

Il y a des carrières comme cela, peu importe le club où on va on y retrouve des têtes connues. C’est le cas pour les deux Français de la Juventus Adrien Rabiot et Blaise Matuidi. En signant chez les Bianconeri début juillet Adrien Rabiot retrouve son compatriote avec qui il a partagé le maillot du PSG durant quatre saisons pleines (Rabiot est prêté en début de saison à Toulouse en 2012/2013). Souvent alignés ensemble dans le 4-3-3 parisien lors de la saison 2016/2017 les deux joueurs ont pourtant un souci sur la durée, ils sont tous les deux des milieux de terrain qui évoluent sur l’axe gauche. Formé au club le joueur alors âgé de 22 ans est le joueur idéal pour diriger le milieu parisiens pour les saisons futures, un choix qui va avoir une incidence sur le futur du récent champion du monde. La Juventus pointe le bout de son nez flairant le bon coup une fois de plus et propose 20 millions d’euros. Le club français accepte l’offre, Matuidi quitte le club afin de faire de la place à l’étoile montante du PSG.

Fin de contrat pour Matuidi

Le milieu de terrain arrive donc en Italie et il va faire une entrée fracassante dans le onze de départ de Massimiliano Allegri en se montrant vite indispensable dans le jeu. Deux saisons pleines avec deux titres de champion, deux Coupes et une Supercoupe dans la musette du Français de 32 ans, et un statut de leader de terrain dans un des meilleurs clubs d’Europe. Mais l’arrivée récente de Maurizio Sarri à la tête de l’équipe pourrait changer le statut du champion du monde. Sous contrat avec la Juve jusqu’en 2020 le joueur ne rentrerait pas dans les plans du nouvel entraîneur qui lui préférerait … Adrien Rabiot, encore lui ! Une préférence pour le joueur de 24 ans ce qui expliquerait la raison pour laquelle le club ne propose pas une prolongation de contrat à l’heure actuelle, chose inenvisageable il y a quelques mois tant le joueur était important. Désormais le constat est « simple », soit le Français est tenté par un nouveau challenge (quid du PSG?) et quitte le club, soit il risque de partir libre l’été prochain.

Matuidi, un modèle pour Rabiot

Si Adrien Rabiot n’ouvre pas directement la porte à un départ de son homologue il y contribue inconsciemment, à croire que les deux Français ne s’apprécient pas. C’est pourtant le contraire si on lit les déclarations du plus jeune des deux lors d’une conférence de presse avec l’équipe de France il y a trois ans. « Blaise, c’est un modèle. On peut aussi le voir comme un rival parce qu’on évolue au même poste mais c’est quelqu’un que je connais bien en club aussi, avec qui j’ai l’habitude de travailler et c’est surtout un exemple parce que c’est un mec qui ne lâche jamais rien et qui a toujours envie de plus, a déclaré le milieu de terrain. Je pense que c’est la bonne mentalité, cela peut que nous tirer vers le haut et je pense que c’est aussi pour ça que je suis là. Avoir des joueurs comme ça devant moi me tire vers le haut et c’est bénéfique. » Adepte du 4-3-3 Maurizio Sarri a désormais l’embarras du choix au milieu avec Rabiot, Ramsey, Khedira, Bentancur, Can, Pjanic … et Matuidi. Car oui, même s’il est amené à partir le Français peut faire changer d’avis son entraîneur lui qui toujours su s’adapter aux exigences de ses coachs par le passé.

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi