Mattia Caldara et sa saison noire au Milan AC

Par Matthieu Pianezze publié le 08 Mai 2019

Après une arrivée en grande pompe l’été dernier au Milan AC avec Gonzalo Higuain dans le cadre de l’opération Bonucci, Mattia Caldara l’un des jeunes italiens les plus prometteurs ne s’attendait certainement pas à vivre une saison aussi chaotique en Lombardie. L’occasion pour Calciomio de faire un point sur le natif de Bergame qui s’est gravement blessé au genou gauche la semaine dernière.

Une saison à oublier

Alors qu’il vient tout juste de fêter ses 25 ans Mattia Caldara a soufflé ses bougies à l’hôpital pour un bien triste anniversaire. En effet, jeudi lors de la session d’entraînement en vue de préparer le match face à Bologna lundi soir, le défenseur s’est effondré suite à un choc avec un coéquipier. Les premières indiscrétions qui ont filtré de Milanello n’étaient pas rassurantes. Le joueur est d’ailleurs sorti en béquille du centre d’entrainement rossonero le visage grimaçant. Le verdict est tombé dès le lendemain, avec un communiqué officiel du Milan qui a annoncé une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. L’opération s’étant parfaitement déroulée le temps de récupération est prévu entre 5 et 6 mois. Un retour sur les terrains peut être envisagé pour octobre ou novembre prochain. Ce terrible verdict a sonné le glas d’une saison marquée par le sceau des blessures. Depuis cet été, l’international italien a jonglé entre une blessure au mollet, une autre au tendon d’achille et enfin celle au genou, la plus grave. Un triptyque terrible pour le joueur et pour le club.

Peut-il revenir plus fort ?

A l’Atalanta, le défenseur central avait enchainé deux saisons quasiment pleines avec quelques légers soucis musculaires mais il n’avait jamais fait remarquer une fragilité physique exacerbée. Dès lors, ce qui lui est arrivé cette saison doit tout de même être relativisé et plutôt placé sous l’angle de la fatalité. Néanmoins, pour un joueur qui apparaissait comme l’une des valeurs sûres et d’avenir de la Serie A cette saison passée hors des pelouses est un véritable coup d’arrêt et stoppe une progression continue depuis son passage entre les mains expertes de Gasperini. Mancini, le sélectionneur de la Nazionale lors de sa prise de fonction avait ciblé Caldara comme l’un des leaders en devenir de son équipe et espérait s’appuyer sur Chiellini, Bonucci et Romagnoli pour disposer de défenseurs centraux mixant l’expérience et la jeunesse. La saison prochaine, si le Milan parvient à accrocher une qualification en Champions League, Caldara aura l’opportunité de montrer son potentiel au plus haut niveau européen, lui qui n’a connu qu’une campagne d’Europa League avec la Dea durant laquelle il s’était particulièrement montré à la hauteur. A tout juste 25 ans, l’avenir du Milan et de la Nazionale est encore à lui mais sa capacité à retrouver l’intégralité de ses moyens physiques après cette saison noire orientera très certainement la poursuite ou non de sa prometteuse carrière.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Lire aussi