Manuel Locatelli : la révélation de la phase de groupe peine à confirmer

Par Ben Soffietti publié le 10 Juil 2021
Crédits

Titulaire en début de compétition à la faveur de l’absence de Marco Verratti et propulsé sur le devant grâce à son doublé contre la Suisse, Manuel Locatelli s’est imposé comme un des nouveaux visages de cette Nazionale rajeunie, joueuse et triomphante. Pourtant, avec le retour dans le onze de « Petit hibou« , homme de confiance de Roberto Mancini, le mezz’ala de Sassuolo est retourné s’asseoir sur le banc et ses entrées en jeu n’ont pas eu le même éclat que ses performances en phase de groupe. Sa gestion par Mancini peut-elle expliquer cette situation ou la marche est-elle encore un peu trop haute ?

Un début de compétition canon

L’aventure de Locatelli avec la Squadra Azzurra se résume à un conte de fée. Jamais apparu avec la Nazionale avant septembre 2020, le milieu de Sassuolo apparaît progressivement dans l’équipe de Mancini en Nations League puis dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2022. Il signe des prestations de qualité et convainc Mancini de l’inscrire dans sa liste des 26 pour l’Euro. Une chance pour le sélectionneur privé de Verratti pour le début de la compétition. Locatelli est donc titulaire contre la Turquie pour le match d’ouverture. Quelque peu timoré par l’enjeu, le numéro 5 livre quand même une prestation efficace, se trompant rarement dans ses choix et obtenant un taux de passes réussis de 91%. Il fait même briller le gardien turc sur une frappe placée. Axe gauche, il s’inscrit parfaitement dans un triangle avec Spinazzola et Insigne.

Ce trio sera à nouveau dévastateur contre la Suisse et cette fois, Locatelli est au premier plan. Toujours très juste dans son jeu de passes, 94 % de passes réussies, dont un 20/20 dans le jeu court, le joueur formé au Milan AC brille. Jouant toujours vers l’avant, ses passes verticales créent des brèches et il est à l’origine ainsi qu’à la conclusion du premier but. D’une frappe limpide pied gauche, il réalise même le break. Une performance XXL, encensée par la presse et tous les tifosi qui militent déjà pour son maintien dans le onze, tandis que la Juventus prépare déjà une offre pour le Neroverde.

Temps de jeu réduit et entrées mitigées

Verratti, enfin prêt à jouer, remplace Locatelli contre le Pays de Galles. Derrière, la confiance inébranlable que le sélectionneur accorde, depuis sa prise de fonction, au joueur du PSG, explique que Verratti soit choisi pour les matchs à élimination directe. Ainsi, Locatelli se contente de deux entrées en jeu contre l’Autriche puis l’Espagne. Contre l’équipe de Franco Foda, il profite de la mauvaise performance de son concurrent pour mettre à nouveau le doute dans l’esprit de son entraîneur. Sur l’ouverture du score de Chiesa, sa passe casse deux lignes adverses pour trouver Spinazzola, auteur de la passe décisive pour le Juventino.

Contre la Belgique, Mancini reconduit son trio de confiance au milieu et lorsque la Nazionale subit en fin de partie, il préfère lancer Cristante que Locatelli dans l’arène. Entré en jeu contre l’Espagne à la 85ème minute, il a de nouveau eu la chance de s’exprimer. Mais que cela fut difficile, tant la Nazionale s’est vue confisquer le ballon par la Roja (huit passes seulement en 35 minutes pour Locatelli, cinq réussies). Usé par cette entrée en jeu consacrée à courir après le cuir, il rate le premier tir au but azzurro. En se dirigeant vers la cage gardée par Unaï Simon, il est probable que son utilisation sur la deuxième phase de l’Euro est venue mêler le doute et la crainte à la pression. Une lourde pression pour un joueur de 23 ans, qui n’avait jusqu’alors, jamais évolué à un tel niveau. En effet, sur la scène continentale, il s’était uniquement frotté à l’Europa League ce qui peut expliquer que son pied ait tremblé au moment de s’élancer.

Difficile donc de reprocher cet échec à Locatelli qui découvre lors de cet Euro le très haut niveau. En revanche, ses performances en appellent d’autres et il est certain que cette compétition aura révélé un des joueurs qui incarnent le futur de la Nazionale.

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.