Mancini : « La Bosnie sera l’adversaire le plus difficile »

Par Yacine Ouali publié le 02 Déc 2018

Aux micros de la télévision italienne, Roberto Mancini a analysé le tirage au sort de la Nazionale pour les qualifications à l’Euro 2020. Selon lui, « tous les matches seront problématiques. Nous connaissons la Finlande, ce ne sera pas simple non plus contre la Grèce, mais la Bosnie sera l’adversaire le plus difficile, avec des joueurs que nous connaissons bien. Il faudra continuer à jouer comme nous jouons, car nous avons la chance d’avoir plusieurs joueurs techniques qui nous permettent de mettre en place le style de jeu souhaité. L’équipe est déjà quasiment faite même si la porte reste toujours ouverte, mais je garde un œil sur les U21 avec des joueurs comme Kean. »

Interrogé sur chaque sélection à affronter, le sélectionneur a loué la Grèce pour son histoire, en insistant sur la difficulté des matches à Athènes. « Il faudra y aller en voulant s’améliorer. J’espère que le sélectionneur grec (ayant dit l’Italie favorite) a raison. »

Questionné ensuite sur son futur en sélection, Mancini a dit évidemment se concentrer sur l’Euro, même s’il n’oublie pas dans un coin de sa tête le Mondial 2022, pour lequel le président de la FIGC Gravina a dit qu’il comptait sur lui.

Source : tuttomercato.web

Yacine Ouali



Lire aussi