Mais où est donc Rugani ?

Par Paul Vinay publié le 13 Nov 2019

En cette saison d’Euro un joueur est en train de laisser partir le wagon de la Nazionale, Daniele Rugani. Le défenseur de la Juventus avait, sans doute, imaginé une autre saison au moment où Maurizio Sarri a été nommé entraîneur des Bianconeri.

Au moment d’entamer le début de la saison 2019/2020, la grande majorité des footballeurs italiens ont une chose en tête, l’Euro avec la Nazionale à la fin de la saison. Nul doute que Daniele Rugani fait partie de cette majorité. Remplaçant sous Massimiliano Allegri, le défenseur de 25 ans a, sans doute, repris espoir lorsque Maurizio Sarri s’est engagé avec la Juventus. Espoir, car les deux hommes se connaissent bien. Le coach italien a déjà eu le joueur sous sa responsabilité, du temps d’Empoli, durant deux saisons. Titulaire indiscutable,  l’ancien espoir du football italien a découvert la Serie A à Empoli avec Sarri, et a sans doute espéré un début de saison différent avec le nouvel entraîneur du côté de la Vieille Dame.

Une concurrence féroce

Seulement 180 minutes disputées, deux matchs, un de Serie A face au Genoa, et un en Champions League face au Lokomotiv Moscou. Des miettes laissées par ses partenaires, données par son entraîneur, des miettes dues à une concurrence féroce en défense centrale. Avec le recrutement de Matthijs de Ligt cet été, un embouteillage a été créé à ce poste avec pas moins de cinq joueurs pour deux places, et l’Italien était proche de quitter la navire bianconero. Avec la grave blessure de Giorgio Chiellini, fin août, Daniele Rugani est finalement resté avec l’ambition de prendre du temps de jeu avec l’enchaînement des matchs.

Cependant, cela ne s’est pas du passé comme cela, Sarri a fait le choix de s’appuyer sur la continuité avec la charnière Bonucci-De Ligt, laissant Demiral et donc Rugani sur le banc. Face au Genoa, et Moscou, le défenseur avait une carte à jouer pour la suite de la saison, mais ses prestations ne vont pas jouer en sa faveur. Lui qui est réputé pour avoir une qualité de passes supérieure à la moyenne, une faculté à jouer verticalement, chose que demande Sarri à ses joueurs, s’est montré approximatif, tout comme dans les duels, secteur où il a souffert. Deux matchs compliqués qui devraient lui faire retrouver le chemin du banc de touche quand les titulaires seront rétablis physiquement.

Pas appelé par Mancini depuis 1 an

Et ce manque de temps de jeu a une incidence directe sur le futur du joueur avec la Nazionale. Le joueur n’a plus été appelé dans le groupe depuis le rassemblement d’il y a un an, en novembre 2018, et le défenseur n’avait pas disputé la moindre minute. Pour retrouver trace de Rugani sur un terrain avec la Squadra Azzurra il faut remonter au 4 juin 2018, lors du match nul face aux Pays-Bas,1-1, en match amical. Remplaçant en club, le natif de de Sesto di Moriano ne peut pas rivaliser avec les Acerbi, Bonucci, Izzo, Mancini, ou encore Romagnoli, tous titulaires indiscutables en club.

En plus de cette forte concurrence au poste de défenseur central, Daniele Rugani paie, sans doute, son absence à cause d’un événement passé lors de sa dernière convocation l’année dernière. Lors du match amical face aux Etats-Unis, Roberto Mancini doit faire sans Chiellini et Romagnoli. Le sélectionneur italien fait le choix de titulariser Acerbi, convoqué au dernier moment, au grand dam du Bianconero. Ce dernier demande donc un entretien avec son sélectionneur afin de lui faire part de son mécontentement. Autre détail qui n’a sans doute pas plus au staff de la Nazionale, le père du joueur avait, à ce moment-là, fait une sortie sur les réseaux sociaux faisant part, lui aussi, de son mécontentement. Depuis ce moment-là l’Euro 2020 s’est éloigné pour Rugani, et cette sentence semble irrévocable.

 

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi