Mais à quoi joue Zinedine Machach ?

Par Teo Contu publié le 28 Fév 2019

A seulement 23 ans, la carrière de Zinedine Machach semble prendre une nouvelle tournure, pour le moins décevante. Exclu après seulement 13 minutes de jeu face à Brescia, le joueur prêté par le Napoli ne rejouera plus en Calabre selon son entraîneur, furieux après un énième coup de sang de son joueur. Retour sur un début de carrière mouvementé, avec de nombreux échecs à la clé.

Une image de bad boy collée à la peau

Le joueur formé à l’OM s’est vite fait remarquer par son comportement borderline et ce, dès son plus jeune âge, agressant son entraîneur de la réserve à Toulouse pour ne pas avoir été désigné tireur de penaltys. Mis à pied immédiatement par le club toulousain, le joueur avait encore fait parler de lui en avril dernier après une altercation violente avec un automobiliste napolitain qui lui avait bloqué le chemin. Au printemps 2016, son coach de l’époque Pascal Dupraz évoquait déjà le caractère de celui qu’on surnommait Zine :  « J’ai dû secouer le groupe à mon arrivée, davantage Zinedine. Il était arrivé en retard à l’entraînement. Je l’ai tellement secoué que je l’ai écarté. Là, il fait partie du groupe, il s’entraîne. Il a des qualités et du talent, c’est logique qu’il soit récompensé et qu’il joue. Maintenant je le surveille. Chassez le naturel, il pourrait revenir au galop »

Brescia-Crotone, le match de trop ?

Samedi 23 février 15h au stade Mario-Rigamonti. Brescia reçoit l’avant-dernier de la Serie B, Crotone pour le compte de la 25ème journée. Match globalement serré jusqu’à l’heure de jeu, Crotone réussit à tenir tête au leader du championnat. La faute à un bloc bas et beaucoup de joueurs dans l’axe du côté des visiteurs, on ressent une grande solidarité dans le onze calabrais. A la 67ème minute, le joueur français rentre en pointe dans ce 4-4-2 et remplace le buteur slovaque Samuel Mraz. A peine rentré, il est à 2 doigts de provoquer une bagarre après avoir subi un tirage de maillot de Bisoli qu’il fauche quelques minutes après par pure vengeance, et se frotte également à Tonali par la suite.

Il provoque une nouvelle faute sur Semprini à la 79ème minute, et le coup franc frappé à la suite de cette faute amène à l’ouverture du score de Brescia, avec un cafouillage en défense sur ce but. Machach nargue alors l’arbitre en applaudissant ironiquement sa décision et se fait donc logiquement exclure, seulement 13 minutes après son entrée en jeu. A l’issue de la rencontre, Eugenio Corini furieux débarque en conférence de presse et se confie :« Il avait une mauvaise attitude et il s’est fait sortir. C’est arrivé et cela ne se reproduira plus, j’en assume les responsabilités. Qui fait ces choses-là avec moi ne rejouera plus. Machach avait tort. Il aurait dû accepter la décision et ensuite repartir« . Le coach de 51 ans semble avoir donc pris une décision irréversible concernant l’avenir du joueur franco-marocain.

Quel avenir au Napoli ?

Sous contrat jusqu’en 2022 avec le club napolitain, le joueur de 23 ans n’a toujours pas disputé la moindre minute avec les Partonepei. Arrivé libre en provenance de Toulouse cet été, il a été prêté à Carpi en première partie de saison avant de voir son prêt coupé suite à un incident au sein du club. En effet, il s’était battu avec un joueur de la Primavera de l’équipe mais également avec un joueur de l’équipe première. Il évolue du côté de Crotone depuis seulement 1 mois, mais l’aventure calabrese semble avoir tourné court plus vite que prévu. Avec 15 matchs disputés lors de ces prêts, dont 5 à Crotone, il est peu probable de revoir le milieu offensif de 23 ans sur les terrains cette saison.  En cas de nouveau prêt ou de retour au Napoli d’ici la fin de saison, le principal intéressé est prévenu : il va falloir se tenir à carreau, lui qui a pris l’habitude de se faire remarquer sur et en dehors du terrain.

Teo Contu

Etudiant en L1 Info-Com. Passionné de foot depuis le berceau et supporter du Milan AC



Lire aussi