Ludogorets-Inter : L’avant match d’un retour à l’Europe au petit trot ?

Par Christophe Malcangi publié le 20 Fév 2020

Sur le papier, l’adversaire ne semble pas insurmontable. Le club bulgare de Ludogorets, modeste institution à faible expérience européenne, se mesure donc à l’Inter pour les seizièmes de finale aller de cette Europa League. L’Inter est reversé dans une compétition à priori plus abordable, avec moins de pression sur ses épaules, mais quelles sont les ambitions concrètes d’Antonio Conte et de son groupe amoindri par les blessures ?

Le contexte

Ludogorets : Bonne surprise, et bon défi !

Ludogorets paraît abordable, toutefois les intéressés dominent le championnat bulgare avec 15 victoires, 6 matchs nul. Pas de défaite pour le moment. En phase de groupes les neroverde ont pris le dessus sur le CSKA Moscou pour arracher leur place qualificative. Il reste tout de même une étape à franchir, celle de réaliser un exploit sur la scène européenne. Sur cette même scène les hommes de Pavel Vrba accumulent à tatillons de l’expérience et progressent d’année en année sur le bilan sportif.

Inter : Nécessité de turnover

La semaine précédente n’a pas été des plus satisfaisantes pour l’Inter d’Antonio Conte, mise à mal par le Napoli en Coppa Italia puis renversé par la Lazio dimanche dernier. Les Nerazzurri sont troisièmes de la Serie A et sont dans la nécessité d’un turnover sur ce déplacement. Il y a près de six blessés dans les rangs d’Antonio Conte, Brozovic n’a par ailleurs pas été convoqué et Lukaku est poussé vers le repos. Toutefois Eriksen devrait faire ses grands débuts européens sous sa nouvelle tunique, Ranocchia devrait suppléer en défense.

Les stats ?

Sur ses 16 dernières participations en seizièmes de finale de l’Europa League/Coupe de l’Uefa, l’Inter a toujours franchi le tour. Le dernier revers à ce seuil remonte en effet à 1981-1982, face au Dinamo Bucarest.

La formation de Ludogorets a perdu ses deux derniers matchs contre un adversaire italien, en l’occurrence face au Milan AC en seizièmes de finale en 2017-2018. Toutefois la Lazio avait été éliminée par ces derniers en 2014 !

LA DECLARATION

L’attaquant de Ludogorets Claudiu Keseru a posé les bases d’une micro-rivalité, ses déclarations publiées auprès de la Gazzetta dello Sport en témoignent. « Je pourrais presque appeler ce match un derby ! J’ai admiré le Milan AC depuis tout petit et je rêve de marquer un but dans l’antre de Shevchenko et Ronaldo. Il sera important pour nous de parvenir jusqu’aux 30 derniers mètres et de maintenir la pression sur le camp adverse pour les faire déjouer. »

LES COMPOSITIONS PROBABLES

LUDOGORETS (4-5-1) :Renan; Ikoko, Motl, Terzlev, Tawatha; Dyakov, Biton, Tchibota, Jorginho, Bakalov; Swierczok.
Indisponibles : Goralski.

INTER (3-5-2) : Padelli; D’Ambrosio, Ranocchia, Godin; Moses, Vecino, Barella, Eriksen, Biraghi; Lautaro Martinez, Sanchez.
Indisponibles : Handanovic, Sensi, Gagliardini, Asamoah, Esposito, Bastoni, Brozovic (non convoqué).

ARBITRE : Del Cerro Grande (ESP).

LE DERNIER LUDOGORETS-INTER

Il n’y a jamais eu le moindre précédent entre les deux formations. Cependant il est notable de souligner que l’Inter est historiquement invaincu en Bulgarie, bien que leur dernier séjour sur les lieux remonte tout de même à 1974, un déplacement chez l’Etar Veliko Tarnovo. Score final, 0-0.

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi