Lozano, l’homme en forme du Napoli

Par Gilbert Simonutti publié le 04 Oct 2020

Excellent depuis le début du championnat, l’attaquant mexicain semble devenu incontournable dans le nouveau Napoli de Gattuso. De bon augure avant de retrouver la Juventus contre qui Lozano avait inscrit son premier but en Serie A lors de la 2ème journée de la saison passée.

Avec ses 80 millions d’Euro, Victor Osimhen est la recrue phare du mercato napolitain. Sur le terrain, le Nigérian fait déjà étalage de son talent et répond parfaitement aux attentes de ses supporters. A ses cotés sur le front de l’attaque, Rino Gattuso cherche a trouver le juste milieu entre équilibre et puissance de feu. Si Insigne (blessé actuellement) et Mertens répondent toujours présents, l’homme en forme de ces deux premières journées de championnat s’appelle Hirving Lozano. Avec une saison de retard (il est arrivé en aout 2019), l’ailier mexicain prend finalement le devant de la scène et récupère a temps plein le poste sur le coté droit de l’attaque du Napoli laissé vacant par le départ de José Callejon. Une belle avancée pour un joueur payé 50 M€ l’été dernier mais qui n’avait pas réussi à s’imposer lors de sa première saison italienne. On peu le dire, Lozano revient de loin. Arrivé sur volonté d’Ancelotti, le funambule mexicain avait fait illusion contre la Juve lors de sa première apparition avant de rentrer dans le rang malgré une certaine confiance de la part de Carletto qui le titularise 8 fois en 15 rencontres de Serie A. L’arrivé de Gattuso marque une petite descente aux enfers pour Chuky qui ne retrouve une place dans le onze qu’à la 33ème journée contre Bologna après beaucoup de temps passé sur le banc avec des entrées en fin de match. Trop peu pour un joueur de ce standing qui semblait devoir quitter Naples à l’intersaison.

Buts, dribbles et replis défensifs

Avec la nouvelle saison, le Lozano nouveau arrive également. Un mercato bloqué et un état d’esprit revanchard font de lui une recrue supplémentaire pour le Napoli. Gattuso se retrouve avec un joueur motivé, à l’écoute et qui ne rechigne plus à faire des efforts ni à l’entrainement ni en match. Avec le départ de Callejon, le Mexicain a une grosse carte à jouer. Il saisi sa chance, gagne son duel avec Politano et devient titulaire lors de la 1ere journée de championnat à Parme. Décisif sur les 2 buts de son équipe, l’ancien joueur du PSV fait un match plein sur le coté droit de l’attaque partenopea et semble même plus à l’aise dans le 4231 concocté après l’heure de jeu avec l’entrée de Osimhen. Un système de jeu que Gattuso propose dès le début contre le Genoa avec toujours le Mexicain titulaire à droite. Le résultat frôle la perfection. 6-0 et deux buts d’un Lozano revenu sur les standards qui étaient les siens aux Pays-Bas. Outre ses buts et ses dribbles, il se fait aussi remarquer par son travail défensif, chose assez rare pour être souligné. Un Lozano nouveau, devenu un joueur de couloir complet et qui a déjà fait oublier Callejon. Reste maintenant à confirmer sur le long terme les bonnes choses vues jusqu’ici. Avec Gattuso qui ne le lâchera pas une seconde, il est fort à parier que Lozano continuera sur cette dynamique un bon moment. Pour la plus grande joie des tifosi napolitains.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi