Pour l’Italie, Sassuolo et l’AS Roma doivent montrer la voie

Par Cesco publié le 06 Août 2016
Crédits

UEFALes barrages d’Europa League et de Champions League débuteront courant août (le 17 et le 18 pour les matchs aller). Sassuolo et l’AS Roma, représentants italiens doivent franchir le cap et effacer les échecs de leurs aînés.

Un moment charnière

Plus qu’un tour pour les Neroverdi, face à un os, l’Etoile Rouge de Belgrade. Si en soit, les Serbes ne font plus autant peur que dans les années 90, ils n’en restent pas moins un adversaire coriace pour l’équipe de Di Francesco, véritable amateur en la matière. Passer n’est pas une option pour les coéquipiers, c’est une obligation. Pas question de revivre une Sampdoria 2015 et de se priver d’un club en Europe qui pourrait rapporter quelques points dans la course au coefficient UEFA. Pour l’AS Roma le constat est le même. Battre le FC Porto est une évidence financière, sportive et nationale. Depuis 2012, les Italiens n’arrivent plus à placer 3 clubs en Champions League, exception faite de la saison 2013/2014. L’Udinese, la Lazio et le Napoli n’y sont pas parvenus. A chaque reprise, c’est une belle enveloppe qui s’envole et là encore, des points pour le coefficient UEFA en moins.

Un point sur la course à la 3ème place

Dès septembre, chaque match européen sera une finale pour le football italien. l’Angleterre possède 62,7 points tandis que les Transalpins sont à l’affut avec 60,4 points. Avec seulement 2,3 points de retard, l’Italie a toutes ses chances d’avoir à l’issue de la saison 2017/2018 4 places pour la Champions League. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à la fin de saison, l’exercice 2012/2013 s’effacera. Un exercice plutôt bon pour l’Angleterre qui totalisait 16,4 points contre 14,4 pour l’Italie. L’écart absolu est donc de 0,3 points pour passer devant l’Angleterre la saison prochaine. Autant dire que chaque point, chaque but vaudra de l’or pour le football italien et qu’il faudra être au top. D’autant plus que si avantage il y a en 2017/2018, il pourrait être accru l’année suivante avec une nouvelle année qui s’effacera au bénéfice de l’Italie. En 2013/2014, l’Angleterre totalisait 16,7 points contre 14,1 pour l’Italie. Autant dire qu’il va falloir vite capitaliser sur les 19 points obtenus en 2014/2015 grâce au parcours de la Juventus et du Napoli. Désormais, la Juventus, l’AS Roma, le Napoli, l’Inter, Sassuolo et la Fiorentina savent ce qu’il leur reste à faire. Gagner.

ranking UEFA




🔥 Les sujets chauds du jour :

David Villa révèle son favori pour Italie – Espagne

« L’Espagne est une équipe très difficile à battre », Fabio Capello

Luka Modric prévient l’Italie avant le dernier match de la phase de groupe

« Il sera spécial de jouer contre l’Italie », Fabian Ruiz

« Le match contre l’Espagne est l’un des plus importants de ma carrière », Luciano Spalletti

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles