L’Italie et l’Euro 80 : la Belgique, encore

Par Valentin Pauluzzi publié le 23 Mai 2016
Crédits

italie-80

Il y a désormais une vraie phase finale avec huit équipes qualifiées, l’Italie est désignée pour l’organiser et est donc logiquement exempte des qualifications. La formule est on ne peut plus simple, deux groupes de quatre, les premiers se disputent la finale, les seconds la petite finale. La Nazionale doit affronter la Belgique, l’Angleterre et l’Espagne, seule cette dernière était présente au Mundial 78 en Argentine. Guidée par Enzo Bearzot depuis déjà quelques années, elle veut continuer sur sa lancée de la dernière Coupe du Monde (4ème). Seulement, quelques mois auparavant, a explosé en Italie le scandale des paris et matchs arrangés à la suite duquel sont suspendus plusieurs joueurs dont les attaquants internationaux Giordano et Paolo Rossi.

Tout débute à San Siro face à l’Espagne et un match nul et vierge. Quelques jours après, il s’agit d’affronter l’Angleterre (qui domine le foot de clubs). Tardelli marque le seul but de la rencontres à 10 minutes davant la fin. Désormais, l’Italie doit battre une surprenante Belgique si elle veut accéder à la finale, mais rien n’y fait, huit ans après l’Euro 72, les Diables rouges ont la peau des azzurri. 0-0 le score final qui permet à la Belgique de passer grâce à leur meilleure attaque. Reste le lot de consolation pour la Nazionale face aux champions d’Europe en titre tchécoslovaques, menée 1-0, Ciccio Graziani égalise et emmène l’Italie aux penaltys (les prolongations sont zappées d’un commun accord entre les deux fédérations pour des raisons de retransmission tv). L’erreur de Fulvio Collovati est fatale, la Tchécoslovaquie l’emporte 9 penaltys à 8. C’est donc une 4ème place.

PHASE FINALE

12.06.1980 (Milan) Italia-Espagne 0-0

15.06.1980 (Turin) Italie-Angleterre 1-0 (Tardelli)

18.06.1980 (Rome) Italie-Belgique 0-0

Groupe B

Match pour la 3ème place

21.06.1980 (Naples) Italie-Tchécoslovaquie 1-1 (Graziani / Jurkemik)

Les 22 joueurs de Bearzot

1 Zoff · 2 F. Baresi  · 3 G. Baresi  · 4 Bellugi · 5 Cabrini · 6 Collovati · 7 Gentile · 8 A. Maldera · 9 Scirea · 10 Antognoni · 11 Benetti · 12 I. Bordon · 13 Buriani · 14 Oriali · 15 Tardelli · 16 Zaccarelli · 17 Altobelli · 18 Bettega · 19 Causio · 20 Graziani · 21 Pruzzo · 22 Galli

ET LE VAINQUEUR EST…LA RFA

La RFA remporte son deuxième championnat d’Europe des nations et dispute même sa troisième finale d’affilée. Dominant son groupe composé des Pays-Bas, de la Tchécoslovaquie et de la Grèce, les Allemands battent difficilement les Belges en finale, une victoire 2-1 signée Hrubesch (doublé), le but vainqueur est inscrit à la 88ème minute.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Valentin Pauluzzi

Papa



Derniers articles