L’Italie et l’Euro 1984 : champions du monde sans Europe

Par Valentin Pauluzzi publié le 27 Mai 2016
Crédits

zoff

L’Italie est désormais championne du monde et vise un doublé avec l’Euro français qui se présente, toutefois, le groupe de qualification et plutôt corsé. Outre la Nazionale, on retrouve la Tchécoslovaquie, la Suède et la Roumanie, enfin pour compléter le tout, Chypre. Bearzot mise sur des héros de Madrid vraisemblablement vieillissants et fatigués. Le chemin commence avec la double réception de la Tchécoslovaquie et la Roumanie et seulement deux points sont glanés, les azzurri pensent se refaire la cerise chez le petit poucet à Chypre, mais contre toute attentes les champions du monde n’obtiennent qu’un match nul 1-1 grâce à un but contre son camp d’un défenseur adverse !

La Squadra Azzurra touche là l’un des points les plus bas de son histoire, s’ajoute une défaite 1-0 en Roumanie face à l’équipe guidée par Mircea Lucescu (et l’Italie perd après neuf ans d’invincibilité en Championnat d’Europe, la dernière défaite remontant à un revers 3-1 aux Pays-Bas lors des qualifs de l’Euro 76). A mi-parcours, le butin n’est que de trois misérables points. Si elle veut redresser la barre, elle se doit de battre la Suède dans la double confrontation qui l’attend, mais ce sera un échec total 0-2 à Stockholm, et même 0-3 à domicile, cette défaite sera notamment la dernière apparition de Zoff. La qualification pour l’Euro s’envole, la seule victoire interviendra à la dernière journée face aux Chypriotes, l’Italie termine avant-dernière de son groupe. Un échec cuisant ! Rarement dans l’histoire du football, on aura vu des champions du monde autant à la dérive.

ÉLIMINATOIRES

13.11.1982 (Milan) Italie-Tchécoslovaquie 2-2 (Altobelli, Kapko (csc) / Sloup, Chaloupka)

04.12.1982 (Florence) Italie-Roumanie 0-0

12.02.1983 (Limassol) Chypre-Italie 1-1 (Mavris / Patikkis (csc))

16.04.1983 (Bucarest) Roumanie-Italie 1-0 (Boloni)

29.05.1983 (Göteborg) Suède-Italie 2-0 (Sandberg, Strömberg)

15.10.1983 (Naples) Italie-Suède 0-3 (Strömberg x2, Sunesson)

16.11.1983 (Prague) Tchécoslovaquie-Italie 2-0 (Rada x2 (dont un pénalty)

22.12.1983 (Pérouse) Italie-Chypre 3-1 (Altobelli, Cabrini, Rossi (s.p) / Tsighis (s.p))

Groupe 5

ET LE VAINQUEUR EST…LA FRANCE

Pour sa première finale d’une compétition internationale, la France fait mouche, dominatrice d’un Euro qu’elle organise, le symbole de cette équipe, Michel Platini au sommet de son art, auteur de 9 buts en 5 matchs (triplé contre la Belgique et contre la Yougoslavie, buteur décisif face au Danemark et au Portugal (en demis) et ouverture du score en finale), record qui tient toujours. En finale, l’Espagne est battue 2-0 et son gardien Arconada est l’auteur d’une…Arconada sur le coup-franc de Platini.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Valentin Pauluzzi

Papa



Derniers articles