L’Italie et l’Euro 1960 : un rendez-vous manqué

Par Cesco publié le 24 Avr 2016
Crédits

Euro 1960

Première édition du Championnat d’Europe des Nations créée par le français Henri Delaunay (le projet avait émergé dans sa tête depuis 1927 !), la participation ne se fait pas par qualifications mais par inscriptions. 17 nations répondent à l’appel de l’UEFA mais pas l’Italie (ni la RFA, l’Écosse et l’Angleterre). En cause, une série de problèmes administratifs liés à la création de ce tournoi qui n’a pu prendre place qu’avec l’avénement de l’UEFA en 1954.

Pas d’Italie …

La rumeur dit que les mauvaises prestations enchainées par la Squadra Azzurra lors de la décennie précédente auraient convaincu ses dirigeants de ne pas inscrire la Nazionale à cette première édition. L’Équipe d’Italie joue pourtant la dernière édition de la Coupe Internationale, sorte d’ancêtre de l’Euro, et elle ne dispute que trois matches lors de l’année civile 1960. Une occasion de manquée donc pour la Nazionale d’inscrire une ligne à son palmarès.

Un tournoi bricolé mais historique !

C’est donc dans un tournoi avec une mise en place assez bizarre qu’émerge le premier Euro de l’histoire. Étendu sur plusieurs années (de 1958 à 1960), il oppose les différentes équipes en lice avec le principe des matchs allers/retours. En effet, un tour préliminaire concernant deux seules équipes : la Tchécoslovaquie et la République d’Irlande, remporté par les premiers cités a lieu (pour sélectionner 16 au lieu de 17 équipes). Puis ce sont les huitièmes et quarts en matches aller retour également. Si les scores sont assez loufoques à cette période (la France bat la Grèce 8-2), la compétition suit son déroulement jusqu’en phase finale.

Yashin et l’URSS dans l’histoire !

La phase finale commence seulement au stade des demis et se déroule sur quatre jours en France (Marseille et Paris). L’URSS de Yachine bat la Tchécoslovaquie en finale sur le score de 2-1 après prolongations. La France et la Yougoslavie complètent le dernier carré. Igor Netto portera à bout de bras le premier trophée officiel de l’UEFA pour cette nouvelle compétition que l’on appelle maintenant Euro. À noter, le premier buteur de l’histoire de la compétition s’appelle Anatoli Ilyin tandis que l’URSS triomphera grâce à un gardien de but pas méconnu des connaisseurs et des fans de jeux vidéos : Lev Yashin, alias le seul gardien à avoir obtenu un ballon d’or, alias l’araignée noire.

Article co-écrit avec Valentin Pauluzzi.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles