L’Inter reconstruit son attaque

Par Giuliano Depasquale publié le 26 Juil 2015

inter

Pour ceux qui suivent le mercato, vous aurez remarqué que cela fait près d’un mois que les noms de Jovetic et Perisic sortent quotidiennement du côté de l’Inter. Mais, selon les médias italiens, ce ne serait plus qu’une question de jours avant que les transferts ne se fassent enfin. Le premier qui devrait débarquer est Jovetic. Le Monténégrin reviendrait en Italie sous la forme d’un prêt de 3 millions d’euros pendant deux ans, au bout desquels une option d’achat à 12 millions est prévue. Pour ce qui est de Perisic, c’est beaucoup plus flou. Plusieurs chiffres circulent dans les journaux et sur le net, mais il s’agirait d’un transfert classique autour de 20 Millions. Cependant, il faut encore que Shaqiri accepte d’aller à Schalke 04 en contrepartie.

Ivan et Stevan, ils sont toujours en forme ?

Quand on voit les sommes demandées respectivement par les clubs des joueurs, il y a de quoi s’interroger, car les formes des deux prochaines recrues interistes ne sont pas comparables. Grandiose à la Fiorentina, Jovetic est arrivé en 2013 chez les Citizens juste après le départ du Mancio. Malheureusement, il a été touché par plusieurs blessures et son séjour ne s’est pas passé comme prévu. Si bien que son bilan ne s’élève qu’à 11 buts en 43 parties sur deux ans. En revanche, lorsqu’on analyse les précédentes saisons de Perisic, sa valeur est indiscutable. L’an passé, le Croate a montré tout l’étendue de son talent aux côtés de Kevin De Bruyne et de Bas Dost. Bilan de sa saison : 10 buts en 33 matches.

Ce qu’il faut pour Mancini ?

On l’a dit récemment, Mancini travaille sur deux tactiques : 4-3-1-2 ou 4-3-3. Pour le moment, avec les éléments présents dans l’effectif, la première serait la plus adéquate. Mais l’arrivée de Jovetic et Perisic induirait un 4-3-3, vu les caractéristiques des deux joueurs. Techniqu et polyvalent, le Monténégrin serait une bonne transition entre l’attaque et le milieu. Idem pour Perisic, qui a le même profil. En outre, les deux possèdent la qualité de savoir tirer des deux pieds. Le Croate a d’ailleurs montré la saison passée qu’il était capable de mettre des buts de 30 mètres, du droit comme du gauche. Et, contrairement au duo Podolski-Shaqiri, la mission de ces deux joueurs serait d’aider Icardi à forcer la défense adverse, plutôt que de le fournir en ballons sur des centres qui peinent généralement à être concrétisés. Voilà les intentions du coach interiste qui attend donc de bonnes nouvelles de ses dirigeants.

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Lire aussi