L’histoire entre Ibrahimovic et le Milan AC continue

Par Gilbert Simonutti publié le 03 Sep 2020

Après de longues négociations, le Milan AC et Ibrahimovic ont trouvé un accord pour continuer ensemble une saison de plus. A bientôt 39 ans, l’attaquant suédois sera encore l’homme fort des Rossoneri ambitieux.

Une attente insoutenable

Zlatan IZ back. Une fois de plus. Si sa prolongation semblait une simple formalité il y a un mois, quelques doutes étaient permis au fur et à mesure que la situation s’éternisait. Patients, les dirigeants milanais ont fini par faire l’offre qu’Ibrahimovic attendait soit 7M€ net sans bonus pour que l’aventure continue une année de plus. Il faut dire que le Suédois est un homme exigeant et sur de son talent. C’est d’ailleurs pour cela que les choses ont traîné puisque les premières offres du club prévoyaient un salaire fixe de 4 puis 5 M€ plus de nombreux bonus (assez facile d’obtention) pour compléter les émoluments de l’ancien joueur du PSG. Quand on veut Ibra, on met le prix. C’était en substance la réponse du Suédois et de son agent, l’omnipotent Mino Raiola. Si certains ont fait la moue devant les exigences d’un joueur de 39 ans (le 3 octobre), il faut dire que le futur numéro 11 avait des arguments à mettre sur la table. Des statistiques tout d’abord, 10 buts en 18 rencontres, 2,1 points glanés par match lorsqu’il est sur le terrain contre seulement 1,4 en son absence mais aussi un apport considérable sur et en dehors du terrain. Les résultats sont là pour prouver son importance puisque le Milan a réussi à se qualifier pour la prochaine Europa League avec une fin de saison en boulet de canon.

L’homme du Milan AC

Au delà des stats et de ses prestations, Ibrahimovic joue aussi le rôle de grand frère et de modèle à suivre pour le reste d’un effectif plutôt jeune et inexpérimenté. Un groupe qu’il a tiré vers le haut et qu’il ne laissera donc pas orphelin pour cette nouvelle saison qui s’annonce être comme celle du retour du Milan sur le devant de la scène. S’il n’a pas participer au Raduno car son contrat n’était pas encore signé, Ibra est arrivé à Milan le 29 août comme lors de son premier passage au club (toute coïncidence n’est peut être pas fortuite) avec en plus le même numéro qu’avant : le 11. Outre les remerciements de circonstance, ses premiers mots depuis son retour sont un appel au travail et au sacrifice pour lui mais surtout pour ses coéquipiers. « Il faut faire des sacrifices et avoir une mentalité de vainqueur, ce n’est que comme cela qu’on réalise ses objectifs. C’est ce que j’essaye d’apporter à l’équipe. » Un Ibra également préparateur mental ce qui montre, au delà de l’anecdote, toute son importance dans l’équipe. Un rôle qui lui va comme un gant et qu’il pourra exercer cette fois dès le début de la saison avec pour objectif de ramener le Milan AC en Champions League.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi