La lettre de Batistuta à Davide Astori

Par Christophe Malcangi publié le 08 Mar 2018
Crédits

Gabriel Omar Batistuta, par l’intermédiaire d’une lettre communiquée par l’ANSA, hier après-midi, a tenu à transmettre son hommage écrit à l’ancien capitaine de la Fiorentina, Davide Astori. « Je suis à l’autre bout du monde, mais je voudrais être à Firenze pour donner un dernier au revoir à Davide, ensemble avec les miens. Quand la terrible nouvelle du décès de notre capitaine est arrivée à Reconquista, j’ai eu la même réaction que vous : Je suis resté choqué, bouche bée. Face à la mort il n’y a pas de mot, mais cette fois ça a été fou. Un joueur qui meurt dans son sommeil est quelque chose d’incroyable, d’inexplicable, d’inacceptable. C’est un traumatisme qui atteint toute une communauté, et en particulier notre monde à nous. »

« Je ne connaissais pas personnellement Davide, mais mes amis fiorentini m’avaient toujours dressé un splendide portrait de sa personne. Sur le terrain ils parlaient de classe et de bravoure, en dehors du terrain sa grandeur était encore plus élevée. Ils me racontaient qu’il était toujours engagée sur le front de la solidarité et de la bienfaisance. Dans le vestiaire il était un leader silencieux, mais déterminé. Davide était un exemple absolu. La Fiorentina avait bien fait de lui transmettre le brassard de capitaine, parce que Davide était avant tout un homme vrai. Et pour moi, dans cette vie, cela reste l’élément décisif. J’ai toujours pensé que l’histoire de la Viola n’avait qu’un seul capitaine, mon frère et ami Giancarlo Antognoni. Désormais il y en aura deux, pour toujours. Nous cherchons à honorer de la meilleure des manières la mémoire de Davide et nous transmettons notre plus entière affection à Francesca, Vittoria et les membres de sa famille. Une grande accolade à toute la Fiorentina, et un baiser à Firenze. »

Sources : TuttoSport / ANSA




🔥 Les sujets chauds du jour :

Cesare Prandelli prodige un sage conseil à Gianluca Scamacca

Federico Chiesa pourrait débuter sur le banc face à la Croatie

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

Avatar

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Derniers articles