Les tops et les flops de la 12e journée de Serie A

Par Sébastien Madau publié le 09 Nov 2021
Crédits

La 12e journée de Serie A proposait comme grande affiche le derby milanais. Une confrontation entre Rossoneri et Nerazzurri qui aura été à la hauteur des espérances en matière d’engagement et de jeu. La Juventus l’emporte de son côté in extremis face à la Fiorentina tandis que le Napoli est freiné par le Hellas.

Les tops :

– Ciprian Tatarusanu : que du bonheur ! A la 27e minute, alors que le score est déjà de 1-1 entre le Milan AC et l’Inter, Lautaro Martinez fait face au portier roumain embauché par le Milan pour remplacer Mike Maignan. Au prix d’une magnifique détente, Ciprian Tatarusanu sort le ballon et empêche l’Inter de prendre l’avantage dans ce derby milanais. Le statut de joker médical du Roumain le fait-il jouer en mode libéré et donc lui facilite-t-il ce type de miracle ? Une chose est sûre: le choix des dirigeants milanais pour assurer l’intérim est pour l’heure gagnant. Que le rêve éveillé continue !
– Giovanni Simeone : serial buteur. Après une saison passée à oublier à Cagliari et un début de prêt à l’Hellas en demi-teinte, le Cholito continue son réveil foudroyant grâce à un but dimanche au stade Diego Armando Maradona face au Napoli. Le 9e en 7 matchs qui place les Gialloblù à une confortable 10e place au classement, à 7 points du premier relégable.
– Juan Cuadrado : l’éternel. Certains préfèrent se concentrer sur les débats de star(lette)s pendant que dans l’ombre des joueurs portent haut les couleurs de leur club. Il n’est pas toujours parfait, mais Juan Cuadrado est irréprochable par son professionnalisme. Alors quitte à marquer, autant le faire lors d’un choc entre la Juventus et l’ennemi de la Fiorentina… et qui plus est dans les arrêts de jeu. Alors que Massimiliano Allegri n’est pas épargné par les doutes, avoir dans son effectif une valeur sûre est tout sauf un luxe. Caramba !

Les flops :

– Lautaro Martinez : la tuile. Si un gardien est dans les tops pour avoir arrêté un pénalty, il est logique que le joueur l’ayant tiré atterrisse dans les flops. D’autant plus que quelques minutes auparavant son co-équipier Hakan Calhanoglu l’avait, lui, transformé. A vrai dire, cet échec des 11 mètres n’est pas le seul motif de flop de l’Argentin. L’attaquant a raté son derby et n’a pas assez pesé sur ce match qui aurait pu contribuer à voir les siens se rapprocher des cousins milanais au classement.
– L’AS Roma fait la moue. On connaissait la Roma et ses accidents industriels en Ligue Europa Conference face à Bodo Glimt (1-6 / 2-2), voici le naufrage dans la lagune de Venezia (2-3) où on a l’impression que les Giallorossi ont été battus… par eux-mêmes. Menant 2-1 à la mi-temps, les hommes de Mourihno ont pris deux claques en 10 minutes au retour des vestiaires (2-3). Histoire de boire le calice jusqu’à la lie, les voici dépassés au classement par la Lazio.
– Cagliari : rien ne va plus! Quoi de neuf sous le soleil de la Sardaigne pour mériter de figurer spécifiquement dans le flop cette semaine? Certes, la défaite à domicile face à l’Atalanta (1-2) enfonce les Rossoblù à la dernière place. Mais c’est l’ambiance dans le vestiaire qui est en train de se dégrader. Le président Giulini est venu dire ses quatre vérités aux joueurs, notamment ceux aux salaires les plus élevés, leur reprochant leur manque d’envie. Il n’en fallait pas plus pour recevoir en réponse une rébellion de divers joueurs visiblement remontés, parmi lesquels le capitaine Joao Pedro. Au milieu de tout, Walter Mazzari doit se demander ce qu’il est venu faire dans cette galère.

Sébastien Madau



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.