Les tops et flops de la 13ème journée de Serie A

Par Pasqualino Petolillo publié le 23 Nov 2021

Après la trêve internationale de novembre, la Serie A a repris ses activités. A l’occasion de cette 13 ème journée, on a pu assister à la victoire de l’Inter face au Napoli pour la course au titre. Alors que la Fiorentina surprend le Milan AC au terme d’un match passionnant, la Juventus se défait de la Lazio. Voici les tops et flops de cette journée :

Les tops :

Dusan Vlahovic : Le Serbe de 21 ans, auteur de 2 superbes buts, nous a rappelé ces bombers d’antan : peu de paroles, un regard affamé et une maturité affirmée. Après avoir fourni un assist pour Saponara qui ouvre le score, il propulse le ballon au fond des filets sur les deux seules réelles occasions qui se présentent à lui. Du grand art, un sang froid et une confirmation pour le colosse slave. Gabbia se souviendra longtemps de sa titularisation face à la Fiorentina.

– Felix Afena-Gyan : Quelle soirée inoubliable pour le jeune attaquant ghanéen de la Roma ! Alors que son équipe ne parvient pas à ouvrir le score contre le Genoa, le coup de poker de Mourinho va s’avérer payant. L’entrée de Afena à la 74ème minute va s’avérer décisive. Le jeunot de 18 ans va inscrire 2 buts, dont une magnifique frappe de loin qui laisse Salvatore Sirigu sur place. Avec son doublé, il est également le premier joueur né après le 01/01/2003 à avoir marqué un but en Serie A. Chapeau.

– Adrien Tameze : Le Camerounais de Vérone a effectué un match de toute grande qualité. Allers et retours « non stop », Monsieur aux “dix poumons” se distingue pour sa détermination et son inlassable travail, Adrien est partout. Cerise sur le gâteau : le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Les flops :

– Ciprian Tatarusanu : Timide et peu sûr de lui, le remplaçant de Maignan a laissé transparaître ses limites. Peu concentré sur le premier but où il relâche le ballon, il transmet des sueurs froides à l’arrière-garde milanaise. Héros lors du derby, le Roumain nous a déjà habitué à beaucoup mieux.

– Luis Alberto : Passe à côté de son match, perd ses duels dans le milieu face au duo bianconero Locatelli – Mc Kennie. Symbole de la Lazio, quand il ne tourne pas, l’équipe est rouillée. Il manque d’inspiration, il est méconnaissable, Luis n’est que l’ombre de lui-même.

– Petkov Hristov : Le jeune défenseur central bulgare de la Spezia souffre face au physique de Zappacosta. Il est mis en difficulté par les qualités techniques de Ilicic. Les entrées de Muriel et de Malinovkiy ne font qu’accentuer sa prestation désastreuse.

Pasqualino Petolillo



Lire aussi