Les recrues phares des clubs européens de Serie A : Juan Musso, le grand saut en Champions League à l’Atalanta (5/7)

Par Ben Soffietti publié le 01 Oct 2021
Crédits

Après un mercato calme, qui s’est tout de même emballé à la fin du mois d’août, les clubs de Serie A possèdent leurs effectifs définitifs, du moins jusqu’au 1er janvier 2022, date de l’ouverture des portes de la session hivernale du marché des transferts. Chaque club de Serie A engagé dans les compétitions européennes a au moins signé un joli coup cet été. Au travers de ce dossier en sept parties, Calciomio revient sur une des recrues phares de ces équipes. Après Abraham, Zaccagni, Zambo Anguissa et dernièrement Locatelli, c’est au tour de Juan Musso, qui s’est engagé cet été avec l’Atalanta, d’être au centre de ce dossier.

Le contexte de son arrivée

Alors que l’Italie est totalement tournée vers le brillant parcours de la Nazionale à l’Euro 2020, l’Atalanta allume la première mèche sur le mercato d’été. Elle pose 20 millions d’euros sur le bureau de Giampaolo Pozzo et Franco Soldati, respectivement propriétaire et président de l’Udinese, pour les convaincre de lâcher leur gardien, qui sort d’une grande saison dans le Frioul et globalement, de trois années au cours desquelles il s’est imposé comme l’un des gardiens les plus réguliers et performants de Serie A. Sur ses canaux, la Dea officialise Juan Musso le 2 juillet, alors que le gardien se trouve au Brésil, pour disputer la Copa America avec l’Argentine. Convoqué par Lionel Scaloni, il ne prend part à aucun match au cours de la compétition, barré par le portier d’Aston Villa, Emiliano Martinez, mais il fait tout de même partie du groupe qui remporte la compétition pour la première fois depuis 1993. L’arrivée de Musso à Bergame pousse Pierluigi Gollini à quitter la Lombardie après quatre saisons et demi de bons et loyaux services.

Son apport dans sa nouvelle équipe

Entre la somme déboursée pour arracher Musso aux Zebrette et la porte grande ouverte à Gollini, pourtant gardien titulaire depuis plusieurs saisons, notamment en Champions League, le message est clair pour l’Argentin : tu es le numéro un. À 27 ans, celui qui a fêté sa première sélection avec l’Albiceleste au début du mois de septembre arrive à un tournant de sa carrière, avec un réel salta di qualità attendu puisqu’il va découvrir l’environnement d’un club qui joue les premiers rôles en championnat mais aussi les exigences de la Champions League. Après 102 matchs de Serie A en trois saisons, dont 29 clean sheets, Musso va apporter à l’Atalanta sa force physique et son excellente réactivité sur sa ligne. Plus petit de trois centimètres que son prédécesseur, il marquera aussi sa différence par sa sérénité dans le jeu et les sorties aériennes. Si son manque d’expérience au niveau continental pourra lui faire défaut dans un premier temps, il dispose de la palette complète des gardiens modernes et devrait totalement satisfaire Gasperini.

Les enseignements de ses premières apparitions

En toute logique, ce sont sur les matchs de Champions League que Musso est attendu au tournant. Face à Villarreal, pour sa grande première, il a livré un très beau duel de portiers avec Rulli. Encaissant certes deux buts, il a sorti plusieurs arrêts réflexes de grande classe et n’a pas tremblé en fin de rencontre lorsque le Sous-marin jaune poussait pour s’imposer, avec un arrêt réflexe décisif devant Gerard Moreno, dans le temps additionnel. Pour sa deuxième sortie, il a bouclé la rencontre avec un clean sheet alors que son équipe s’est imposée contre les Young Boys de Berne. Cependant, il n’a pas été réellement mis en danger par l’attaque suisse tellement son équipe a dominé les débats durant la rencontre. La prochaine sortie contre Manchester United s’annonce plus relevée pour le portier argentin, qui toutefois, a démontré qu’il pouvait briller à ce niveau-là.

En championnat, il a déjà terminé deux rencontres sans prendre de but, mais surtout, il a apporté de l’assurance à la défense de la Dea. Impuissant sur les deux buts de l’Inter le weekend dernier, notamment la reprise somptueuse de son coéquipier en sélection Lautaro Martinez, il réalise des débuts très satisfaisants. L’Atalanta peut se vanter d’avoir réalisé un joli coup !

A retrouver aussi :

Épisode 1 – Tammy Abraham (AS Roma)
Épisode 2 – Mattia Zaccagni (Lazio)
Épisode 3 – Franck Zambo-Anguissa (Napoli)
Épisode 4 – Manuel Locatelli (Juventus)
Épisode 5 – Juan Musso (Atalanta)
Épisode 6 – ??? (Milan AC)
Épisode 7 – ??? (Inter)

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.