Les notes du Napoli face au Milan AC

Par Grégory Canale publié le 23 Nov 2020

Le Napoli avait l’occasion de ravir la deuxième place de la Serie A. Mais les hommes de Gattuso n’ont pas eu les ressources nécessaires pour contrer un Milan AC talentueux, qui gagne pour la première fois en dix ans au San Paolo (1-3). Coup d’arrêt pour les Partenopei. Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

Meret 6 : Auteur de quelques interventions soignées, mais ne peut rien face à la magie d’Ibra-cadabra. Doit s’incliner une nouvelle fois en fin de match

Di Lorenzo 4,5 : Coupable de grosses légèretés défensives sur le 0-2 et le 1-3 des Milanais. Rate de surcroît l’égalisation en touchant la barre. Match à oublier

Manolas 6 : Il a semblé bien seul en défense, tentant tant bien que mal de contenir les incursions des Rossoneri. Peut beaucoup mieux sur le but d’Hauge.

Koulibaly 5 : Le roc était totalement perdu face à un Zlatan des grands soirs. Dépassé sur les deux buts du Suédois

Mario Rui 5,5 : Parfois intéressant dans la phase offensive, délivrant notamment la passe décisive chanceuse du 1-2. Trop fébrile en revanche défensivement lors des attaques milanaises

Fabian Ruiz 5 : En souffrance face à Kessie au milieu. Un jeu trop au ralenti, jamais dans le bon tempo. Remplacé par Elmas

Bakayoko 5,5 : Les retrouvailles avec son ancien club n’ont pas été joyeuses. L’expulsion après un deuxième jaune est évitable, surtout au moment où le Napoli semblait reprendre des couleurs. Dommage, car jusque là son match n’était pas mauvais du tout

Lozano 5,5 : Le Mexicain déçoit après de belles dernières sorties. Des tentatives timides et de la souffrance contre Theo Hernandez. Remplacé par Zielinski

Politano 6,5 : l’un des meilleurs Napolitains dans un rôle derrière l’attaquant qui n’est pourtant pas le sien, lui qui excelle sur un côté. Il a tenté, sans succès, mais non sans conviction. Remplacé par Petagna

Insigne 5,5 : Le retour du meilleur joueur italien de la trêve internationale était attendu avec impatience. Les tifosi seront très certainement restés sur leur faim. L’Insigne « maradonesque » n’a pas été vu face au Milan AC, bien contenu par Kjaer et Romagnoli

Mertens 6,5 : Fait espérer les siens dans un moment où l’espoir n’est plus de mise. Il retrouve son ancien poste de falso nove avec brio en inscrivant un but. Incontournable.

————

Zielinski 6 : Son entrée amène un peu de peps devant. Recule au milieu de terrain après l’expulsion de Bakayoko

Petagna 6 : Entre en jeu à 10 contre 11 et se montre tout de même à son aise. Un Donnarumma taille patron lui empêche l’égalisation inespérée

Elmas non noté

Gattuso 5,5 : Privé notamment d’Osimhen et d’Hysaj, la tâche n’était pas simple pour « Ringhio » face à son ancien club. Son équipe a semblé à court de carburant et ses tauliers n’ont pas été au rendez-vous. En somme, il n’y avait pas assez de Gattuso sur le terrain

Grégory Canale

Rédacteur



Lire aussi