Les notes du Napoli face à Zurich

Par François Lerose publié le 22 Fév 2019

Victoire tranquille pour le Napoli au San Paolo face à Zurich qui lui permet de voir les 1/8ème de finale. Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

Meret 6 : Quelques sorties sereines et rien d’autre à faire. Soirée peinard.

Hysaj 5,5 : Peut-être le moins bon ce soir. Il n’apporte pas la garantie défensive attendue mais bon en face, il y avait somme toute peu de volonté.

Chiriches 6,5 : Sorti du bois avec la blessure d’Albiol, il a eu du mal à se mettre dans le rythme mais au final, c’est plutôt propre. Même très propre. Remplacé par Luperto

Koulibaly 6,5 : Quand Kalidou dit que personne ne passe, personne ne passe. L’adversité n’y était pas forcément non plus… Enfin on connait la chanson.

Ghoulam 6 : Il aurait mérité un penalty mais l’arbitre a jugé que ce n’était pas la peine de siffler. Seul reproche, si ses centres pouvaient décoler un peu du sol, ce serait bien.

Ounas 7 : Belle prestation, décisif sur les deux buts et très dynamique sur les phases offensives de son équipe. En voila un qui n’était pas venu pour cueillir des fleurs. Remplacé par Milik

Diawara 6 : Bon à la récupération, moins à la construction, ralentissant un peu le jeu.

Zielinski 6 : Même constat que pour Diawara. Remplacé par Allan

Verdi 7 : Un bonheur de le voir inscrire ce but, son premier en Europe. Il a des choses à démontrer et il veut sa place. Une bonne prestation.

Mertens 6 : La passe décisive pour Ounas sauve un match dans lequel il n’aura jamais pu montrer quelque chose de correct.


Luperto 6,5 : Bonne entrée, sans rien concéder.

Milik 6 : Il surprend toujours avec sa palette technique bien plus développée que ce qu’il laisse croire. Sa frappasse du gauche est déviée. Dommage ça aurait pu être un top but.

Allan 6,5 : Quand tu veux sécuriser ta maison, oublie les alarmes, prend un Allan.

Ancelotti 6,5 : Il n’avait pas grand chose à risquer, il fait le taf, donne du temps de jeu à des joueurs moins en vue qui lui rendent bien. Bon coaching, on vous attend un peu plus loin dans la compétition monsieur.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi