Les notes du Napoli face à Salzbourg

Par Rémi Falvo publié le 24 Oct 2019

Meret 7 : Un festival d’arrêts plus décisifs les uns que les autres. Tête, main, pieds… Il remporte tous ses face-à-face. Malheureusement, son invincibilité prend fin après le pénalty de Haland. Impuissant sur le deuxième, bien qu’ayant encaissé deux buts, c’est un des meilleurs Napolitains ce soir.

Malcuit 4,5 : C’est le maillon faible de cette équipe. Son manque d’intelligence tactique a mis les siens dans de beaux draps, puisqu’il provoque un pénalty plus qu’évitable.

Koulibaly 6 : Capitaine du Titanic ce soir, tant il a été abandonné par les siens derrière. Il fait ce qu’il peut, mais son équipe prend tout de même deux buts. Sa prestation n’en est pas moins bonne. Tacles, remontées balle au pied… Koulibaly.

Luperto 5,5 : Aligné pour remplacer Manolas, il a eu un match loin d’être facile. Il n’a pas convaincu son coach, c’est sûr. Mais remplacer le Grec au pied levé n’était pas chose facile.

Di Lorenzo 5,5 : Trop à l’aise, ses passes sont souvent dangereuses, et provoquent des occasions pour l’adversaire. Très décevant ce soir, peut-être déphasé par son repositionnement à gauche, lui qui est habitué au couloir opposé.

Callejon 6 : Très discret, il s’en sort tout de même avec une passe décisive pour Mertens. Stats soignées, prestation tronquée. Remplacé par Elmas. 

Allan 6,5 : Se rue littéralement dans les pieds de ses vis-à-vis. Une présence précieuse au milieu, comme souvent.

Fabian 6 : Un début de match très encourageant, puis après le but Autrichien, il disparaît. Le reste du match est donc assez neutre.

Zielinski 5,5 : Moins tranchant que d’habitude, ce n’était pas la plus belle soirée du Polonais.

Lozano 4 : Echec total. Il ne réussit pas un quart de ses dribbles, et manque un paquet de passes. Un soir sans pour le Mexicain. Remplacé par Insigne.

Mertens 7,5 : Il ouvre le score. Bien plus bas qu’à son habitude, il se trouve là où va le ballon, et subit ce non-match du Napoli. Au final, il s’en sort avec un doublé, et une passe décisive. C’aurait pu être pire! Remplacé par Llorente.

Insigne 7 : Fantastique entrée en jeu du petit ailier Napolitain, sur un de ses premiers ballons il redonne l’avantage à son équipe, et saute dans les bras de son coach.

Llorente : non noté

Elmas : non noté.

Ancelotti 6 : N’a pas su inculquer la mentalité de guerrier à ses joueurs dès le coup d »envoi du match. Ca leur aurait éviter de devoir se sortir les tripes pour remporter cette rencontre. C’est moins fédérateur, mais également moins fatiguant, et la saison va être longue. Bilan mitigé pour le technicien.

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi