Les notes du Napoli face à Liverpool

Par Rémi Falvo publié le 18 Sep 2019

Les Napolitains sont venus à bout de Liverpool par deux buts à zéro, grâce à deux buts de Mertens et Llorente. Très belle victoire des hommes de Carlo Ancelotti, qui ont montré les crocs dès l’entame du match. Voici les notes qu’ont obtenues les Napolitains qui ont pris part à la rencontre. Le barème est italien.

Meret 6,5 : Il garde bien ses jambes fermées et bloque la frappe croisée de Mané en première mi-temps. Parfois hasardeux dans son jeu au pied, il compense cela très nettement en sortant la parade qu’il faut sur Salah, après que ce dernier ait bénéficié d’une offrande de Manolas.

Mario Rui 6,5 : Bien plus convainquant que lors de la dernière édition de la Champions League, Mario Rui semble avoir grandi, est plus calme, toujours aussi dynamique, mais joue plus intelligemment. Il dépose un vrai caviar à Mertens dès l’entame de la seconde mi-temps. Malheureusement, le Belge ne finit pas.

Manolas 5,5 : Une sérénité affichée qui n’est pas sans rassurer ses coéquipiers, en première mi-temps. Kostas Manolas faisait un match très sérieux, jusqu’à ce qu’arrive LA bourde. Ce qui aurait pu être une passe décisive pour Salah, si Meret n’avait pas sorti le grand jeu. Après cela, il n’y a plus rien à faire, à part attendre impatiemment le coup de sifflet final.

Koulibaly 7,5 : Pris de court une fois par Mohamed Salah, Koulibaly a le reste du temps complètement muselé l’Egyptien. Et toute l’attaque de Liverpool avec. Un match digne d’un grand.

Di Lorenzo 6,5 : Une aisance surprenante, compte tenu du peu de temps qu’il fait partie de l’effectif azzurro. Bon autant défensivement qu’offensivement, le voir proposer constamment sur son côté droit et obtenir des corners est un réel plaisir.

Insigne 6 : Pas encore à son meilleur niveau, Insigne perd quelques ballons, mais fait globalement un match correct. Remplacé par Zielinski

Fabian Ruiz 6 : il bute deux fois de suite sur Adrian en première mi-temps. Mais par la suite, il perd beaucoup trop de ballons, et des ballons dangereux, dans son propre camp, mettant plusieurs fois dans le pétrin ses coéquipiers. Fait une deuxième mi-temps bien plus sérieuse, notamment défensivement, où il incarne parfaitement le numéro 8 qu’a voulu faire de lui Ancelotti.

Allan 6,5 : Le Brésilien est venu courir ses 13 kilomètres, et ce sont les Anglais qui en souffrent. Il ne laisse aucun milieu adverse respirer, ne s’arrête jamais, et est même parfois inspiré quand il s’agit de trouver ses attaquants. Remplacé par Elmas. 

Callejon 6 : A pris beaucoup de coups, et n’a pas brillé ce soir. Ses déplacements sur l’aile droite et ses constants replis défensifs ont tout de même bien aidé les siens. Il obtient le pénalty suite à une jolie simulation. Grazie José!

Mertens 6,5 : Remuant, il n’en est pas moins maladroit. Il a l’ouverture du score au bout du pied, mais vendange le cadeau que lui fait son coéquipier Mario Rui. Il se rattrape en transformant le pénalty  victorieux en toute fin de rencontre. Decibel Bellini peut crier son nom.

Lozano 5,5 : A essayé de déstabiliser le bloc rouge, par sa vitesse et sa vivacité. Il obtient quelques corners, s’arrache pour sauver quelques ballons, mais n’aura globalement pas été dangereux. Remplacé par Llorente.

Llorente 7 : Plutôt dans le bon tempo dès ses premiers ballon, il parvient même à marquer son but, et met définitivement les siens à l’abri, grâce à son instinct de renard. Il faudra compter avec Llorente cette année.

Elmas : non noté

Zielinski : non noté

Ancelotti 7 : Son équipe est rentré dans le match comme elle le devait. Ses choix sont difficilement critiquables, tant les Napolitains ont su chahuter les Reds, et obtenir une victoire largement méritée. Son coaching es gagnant, puisque Llorente marque le 2-0. Bravo Carlo, le chemin reste encore long avant la qualification, mais ce soir, il voit son équipe frapper un grand coup.

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi