Les notes du Napoli face à Liverpool

Par François Lerose publié le 12 Déc 2018

Pas de miracles pour un Napoli maladroit qui n’a su profiter de sa bonne situation pour se qualifier. Défaite 1-0 face à Liverpool et au revoir la Champions League. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien.

Ospina 6,5 : Sur le but de Salah, il n’est pas exempt de tout reproche, pour le reste il sauve ce qu’il y a à sauver, et plutôt bien.

Maksimovic 6 : Sans fioritures, les problèmes ne viennent pas trop de son côté. Il préfère ça.

Albiol 6 : Il pêche un peu en terme de vivacité, mais il se montre solide dans les duels et offensivement sur coups de pied arrêtés.

Koulibaly 6,5 : Un très bon match gâché par une défense douteuse sur le but de Salah.

Rui 4 : Le côté gauche du Napoli crie toujours famine, ce n’est pas Mario Rui qui lui donnera à manger. Désastreux. Remplacé par Ghoulam

Callejon 5 : Ce qu’il a de plus facile à mettre au fond, il le rate. Pour le reste, c’est fantomatique. Dommage, il aurait pu être le héros du soir.

Allan 6 : C’est plus difficile contre de bonnes équipes en Serie A. Ca s’est vu contre la Juventus, ça se revoit en Champions League. Il reste néanmoins fondamental au milieu pour le Napoli.

Hamsik 5 : Anfield est tout sauf une maison de retraite. Dommage qu’Hamsik ne l’ait pas compris. Tellement mou sur Milner.

Ruiz 5,5 : Une nuit ou rien ne réussit. Englué dans les difficultés de son équipe il n’arrive pas à concrétiser les rares bonnes occasions qu’il se procure. A revoir. Remplacé par Zielinski

Insigne 5,5 : Pas aidé par ses coéquipiers, Insigne a traversé ce match comme l’Italie les barrages de la Coupe du Monde 2018. Un amalgame pas si mal trouvé.

Mertens 6 : Il mérite 5, mais revenir sur le terrain après l’attentat de Van Dijk, c’est fort. Très fort. Alors +1 pour lui. Sinon inutile dans ce dispositif. Mais bon De Laurentiis n’a pas voulu de 9 au mercato. Remplacé par Milik

Zielinski 5,5 : Il n’influe pas sur le match.

Milik 6 : Il rentre et fait la différence. Mais il ne marque pas. Le Napoli a besoin de ce profil devant. Mais Ancelotti n’est jamais sorti des poules de C1 et reste droit dans ses bottes. Alors il reste fidèle au belge. Ah, on nous dit dans l’oreillette que …

Ghoulam 6 : La comparaison avec Rui est impossible à éviter tant l’Algérien est 100 fois meilleur même à 50%.

Ancelotti 5,5 : La voilà la première élimination en poules de C1 pour le grand Ancelotti. Effectif limité certes mais il y avait mieux à faire sur ce match. Continuer d’insister avec Mertens privé d’une cheville devant alors que sur un tel match, le profil de Milik semblait obligatoire interroge sur les capacités du coach à s’adapter à sa nouvelle équipe. Des choix curieux qui feront parler et qui rappellent ô combien le mercato estival du Napoli n’a pas été satisfaisant. Road to C3 !

 

 

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi