Les notes du Napoli face à l’Inter

Par Rémi Falvo publié le 07 Jan 2020

Pour leur rentrée hivernale, les hommes de Gennaro Gattuso recevaient l’Inter d’Antonio Conte. Voici les notes des joueurs napolitains ayant pris part à la rencontre. Le barème est italien.

Meret 4,5 : Quelques bons arrêts en première période. Mais comment ne pas lui tenir rigueur du deuxième but de Lukaku? Il se troue complètement, sur la frappe puissante du Belge, et complique nettement la tâche de ses partenaires.

Hysaj 5 : Il ne joue pas souvent, et ça s’est vu. On a également compris pourquoi. Hysaj n’est plus que l’ombre de lui-même, est fébrile, ne semble pas concerné par le jeu. Remplacé par Lozano

Di Lorenzo 5,5 : Une malheureuse glissade sur le premier but interiste, grâce à laquelle Lukaku se retrouve seul face à Meret.

Manolas 4,5 : Retrouver son meilleur niveau, c’est son objectif. Mais quand son compère Koulibaly n’est pas là, c’est d’autant plus dur. Résultat : il offre sur un plateau le but du 3-1 à Lautaro Martinez.

Mario Rui 6 : Constamment en mouvement sur le côté gauche, Mario Rui réalise un match correct.

Allan 6 : Le N’Golo Kanté napolitain, il recouvre tout le terrain, à la poursuite du ballon, sans compter ses efforts. Parfois sur l’aile droite, parfois en défense, Allan est partout.

Fabian Ruiz 5 : Une première mi-temps fantomatique. Ca ne s’arrange pas, il loupe pas mal de contrôles, et ne se fait remarquer qu’en envoyant le ballon violemment sur le banc de l’Inter, provoquant un carton jaune pour Conte, quelque peu échaudé. Remplacé par Llorente 

Zielinski 6 : Piotr Zielinski ne cesse de se démener, de chercher sa position préférentielle, tente des frappes… Il est à l’origine du premier but napolitain. Mais on est encore loin de son meilleur niveau, quand il pouvait décrocher un missile à n’importe quel moment de n’importe quel endroit du terrain.

Callejon 6,5 : Un service cinq étoiles pour Milik, qui permet aux siens de revenir dans le match, à 2-1, peu avant la mi-temps.

Milik 6 : Juste dans le jeu, bien que difficile à trouver, Milik réalise un match honnête. A plus forte raison car il marque un but importantissime, sur une passe décisive de Callejon d’une justesse admirable.

Insigne 6,5 : Quoiqu’on dise, peu importe l’issue de la rencontre, la prestation de Lorenzo Insigne ne peut pas être sujette à la critique. Il ne cesse de porter le danger, remonter le ballon, tenter des frappes… Une quantité d’efforts dépensée colossale. Pour peu de récompense. A l’image du coup-franc magnifique qui vient mourir sur la transversale d’Handanovic. C’est un moment comme ça.

Lozano : non noté

Llorente : non noté

Gattuso 5,5 : Mertens et Koulibaly absents, Gattuso n’avait pas une mission facile dès le départ. Le mister s’est retrouvé face à Conte, et son équipe qui était tout le contraire de la sienne : ordonnée, et efficace. Son choix de titulariser Di Lorenzo dans l’axe est louable, sa glissade ne doit pas être pointée du doigt. Par contre, pour ce qui est de la mentalité des siens, rien à reprocher à Ringhio : même à 2-0, les Azzurri n’ont absolument jamais baissé la tête, et encore moins les bras. Une mentalité dont le coach doit être fier. La preuve : il n’a pas fait un seul changement avant la 81ème minute!

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi