Les notes du Napoli face à Leipzig

Par Rémi Falvo publié le 16 Fév 2018
Crédits

Reina 6 : Bel arrêt du pied sur un face-à-face avec Poulsen empêchant Leipzig d’égaliser. Il se montre plutôt rassurant sur ses sorties, et ne peut rien faire sur les trois buts.

Hysaj 5,5 : Comme souvent en ce moment, il investit le couloir gauche. S’est d’abord fait secouer en début de match, pour ensuite disparaître. Il n’a pas vraiment su apporter du danger dans les rangs germaniques. Remplacé par Mario Rui.

Tonelli 5,5 : Il est l’auteur d’un match correct. Sir le deuxième but de Leipzig, il se fait prendre de vitesse, mais Poulsen était hors-jeu, donc difficile de lui en tenir rigueur.

Koulibaly 6 : C’est la tour de contrôle de la défense Napolitaine, tous les ballons passent par lui. Malheureusement pour son équipe, il fait preuve de beaucoup d’imprécisions. Prend un carton jaune clairement évitable. Plutôt solide par ailleurs.

Maggio 6 : Match intelligent du vétéran du Napoli, a su gérer ses efforts et faire les bons choix, sans pour autant être flamboyant.

Hamsik 5 : Il a cherché l’inspiration tout le temps qu’il a été sur le terrain, sans la trouver. Il force beaucoup de passes, et perd finalement beaucoup trop de ballons. Remplacé par Insigne.

Diawara 5,5 : Pas assez conquérent. A ce poste, on devrait le voir beaucoup plus organiser le jeu, or il s’est contenté du minimum, des passes latérales.

Rog 6 : Titulaire d’un soir, il a tenté de prouver que le coach avait bien fait de lui accorder sa confiance en prenant ses responsabilités, n’hésitant pas à monter balle aux pieds. Il ne fait pas toujours les bons choix cependant. Il est l’auteur de la passe décisive pour Ounas.

Zielinski 6 : Bon quand il s’agit de contre-attaquer, un peu moins dans son pur rôle d’ailier.

Callejon 5 : Pas dans sa position habituelle, ses coéquipiers ont eu toutes les peines du monde à le trouver. Il n’a pas fait grand chose de positif ce soir. Vivement le retour de Mertens, qu’il puisse retrouver son couloir de prédilection.

Ounas 6,5 : Enfin l’international algérien est sur la pelouse pour le coup d’envoi! Et pour sa première, l’ex-bordelais a démontré qu’il pouvait être décisif en marquant un superbe but d’une frappe croisée du droit sur un beau service de Rog. L’attaquant a marqué des points ce soir. Remplacé par Allan.

Insigne 5,5 : A peine rentré en jeu il manque de marquer sur un tir à bout portant du gardien Gulacsi. Et après, plus rien.

Mario Rui 6 : Il rentre bouillant sur la pelouse, et réussit à être plus remuant que son prédécesseur. Son excès de nervosité lui vaut d’être averti.

Allan 5,5 : Ce n’était peut-être pas les meilleures conditions pour rentrer en jeu, il n’a pas apporté au Napoli la folie dont il avait besoin. En même temps, Allan n’est pas spécialement réputé pour enflammer les matchs, mais plutôt pour faire le sale boulot. Seulement ce soir, c’est de piment que les azzurri avaient besoin.

Sarri 4,5 : Des choix qu’on attendait, comme la titularisation de Ounas et Rog. Sarri semble vouloir faire de l’Europa League la compétition où ses jeunes oubliés vont se faire leurs premières dents. Et ce soir, il a fait de la gestion d’hommes à un moment où le scudetto est possible. A l’heure de jeu il avait déjà effectué ses 3 changements, et se retrouve mené 2-1 à domicile sans aucun moyen de lutter contre cette situation. Ce match a globalement été mal négocié par l’entraîneur du leader de Serie A. Il y avait moyen de faire bien mieux.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Rémi Falvo

Rédacteur



Derniers articles