Les notes du Napoli face à l’AS Roma

Par Rémi Falvo publié le 29 Oct 2018

Le Napoli arrache le match nul face à l’AS Roma par Mertens, après avoir été mené tout le match devant ses supporters. Voici les notes des joueurs napolitains qui ont pris part à cette rencontre. Le barème est italien.

Ospina 6 : Sur le but de El Sharaawy, il est victime de ce que les amateurs de Fifa appellent un « passe-tir », donc rien à faire pour lui.

Mario Rui 6 : Beaucoup de bonne volonté, de tentatives de débordements, mais tout de même un global manque de justesse dans ses centres et ses choix en général.

Koulibaly 6,5 : Tente désespérément de sauver ce ballon sur sa ligne sur le but romain, en vain. Pour le reste, Koulibaly fait du Koulibaly, avec des bonnes anticipations au milieu de terrain, et des relances propres. On le retrouve parfois ailier droit, c’est ce qu’il se passe quand on ne compte pas ses efforts.

Albiol 6,5 : Beau sauvetage sur sa ligne en première mi-temps sur Dzeko. Il est tout de même dangereux parfois, et ne dégage pas une grand sérénité en défense en première mi-temps. Se rattrape bien en deuxième, et prend véritablement ses responsabilités, en réalisant un match aussi complet que son compère Koulibaly.

Hysaj 5 : Il s’est contenté de rester à sa place, sans vrai apport offensif, et cela ne suffit pas pour des matchs de ce niveau. Pas le match le plus marquant de sa carrière. Remplacé par Malcuit

Fabian Ruiz 6,5 : Un, deux, trois Romains mis dans le vent, un bel angle de frappe, mais non, le pied droit de Fabian Ruiz n’est pas le bon, il laisse Insigne prendre ses responsabilités à sa place, bien que moins bien positionné pour le faire. Il a démontré ce soir quelques qualités, en particulier une aisance à éliminer en un contre un qui ne déplaira pas à son coach.

Hamsik 6 : Trouve légèrement mieux  ses marques au poste de numéro six qu’en début de saison. C’est encore insuffisant pour le moment, mais de sa prestation se dégage un parfum d’espoir. Remplacé par Zielinski

Allan 6 : Hargneux comme une hyène, rien ne peut être évoqué de négatif quant à son implication dans la récupération du ballon. En revanche, il y a mieux à faire au niveau organisation du jeu.

Callejon 6,5 : Très actif sur son aile, il a cherché l’étincelle en première mi-temps, pris des risques, mais sans pour autant y parvenir. Tout prêt d’égaliser en butant sur Olsen suivi du poteau, ce n’aurait pas été immérité au vu de sa bonne prestation ce soir.

Milik 5 : Assez transparent dans la surface, c’et-à-dire dans la zone où Ancelotti veut le voir. Bon travail défensif par ailleurs, notamment un joli tacle d’attaquant. Trop difficile à trouver pour ses partenaires, logiquement remplacé par Mertens en début de deuxième mi-temps.

Insigne 5,5 : Pas très inspiré ce soir. Insigne tente, mais rien ne lui sourit, la balle part dans les tribunes. Insigne se gratte la tête et fait mauvaise mine, il y a des soirs comme ça…

Mertens 7 : Super Dries entre en jeu, et tente d’emblée de bousculer une défense romaine jusqu’ici trop à l’aise. Il a d’abord du mal à arriver à ses fins, puis vient la délivrance à la 90ème minute, quand il se trouve au bon endroit au bon moment, et fait exploser le San Paolo en  poussant le ballon au fond des filets.

Malcuit 6 : Tout de suite volontaire, sur la vingtaine de minutes qu’il a jouées, il s’est beaucoup plus montré que son prédécesseur

Zielinski : Non noté

Ancelotti 6 : Mission à demi-accomplie, puisque Carlo a trouvé la faille dans cette défense romaine,  mais de toute évidence l’organisation tactique n’était pas celle qu’il fallait pour un match comme ça. Les changements se sont avérés être des bons choix. Un point, au caractère, on peut en compter un et demi.

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi