Les notes du Napoli face à la Juventus

Par Maxime Artois publié le 02 Déc 2017
Crédits

Reina 6,5 : Match très correct de sa part. Il ne peut pas faire grand-chose sur le but d’Higuain et livre une parade réflexe énorme sur une frappe à bout portant de Matuidi.

Rui 5 : Il a essayé de faire comme Ghoulam mais ce n’est pas Ghoulam. Timide en début de match, une de ses premières montées est caractérisée par un mauvais repli défensif en contre et un retard conséquent sur Higuain. Premier fautif sur le but turinois donc. Mais que dire de sa qualité de centres exécrable ce soir… Remplacé par Maggio.

Koulibaly 6 : Un match typique de sa part : en dépit d’une nervosité apparente, il anticipe, il en impose. On peut lui reprocher de laisser Higuain démarqué sur le but, mais Rui ne l’aide pas non plus.

Albiol 5,5 : Une prestation loin d’être infâmante mais encore trop juste pour ce genre de rencontres. Ses imprécisions à la relance ont mis prématurément fin à plusieurs bonnes séquences de son équipe.

Hysaj 6 : Sans être impressionnant, il multiplie les montées de balle et de sérieuses interventions défensives, à droite comme à gauche. Depuis quelques temps, il monte en puissance et c’est bon signe.

Jorginho 6 : Très souvent impeccable dans les transmissions de balle, souvent présent à la relance comme à son habitude. Il a toutefois manqué d’impact dans la bataille du milieu et laisse Douglas Costa lui échapper sur le contre fatal. Mais pas de quoi en faire un drame.

Hamsik 5,5 : Gros début de match et une demi-occasion qui ont laissé penser qu’il aurait un rôle déterminant. Que nenni. Le capitaine s’est peu à peu éteint au fil du match, tout du moins a-t-il fait le job en assurant ses passes au milieu. Mais on attend évidemment mieux de lui.

Allan 6,5 :  Le Brésilien a été indispensable pendant tout le temps qu’il a passé sur le terrain. Pour gratter des ballons ce soir, il n’y avait pas mieux. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit tant son investissement est notable. Remplacé par Zielinski.

Insigne 6,5 : Le plus remuant parmi les trois de devant, encore une fois. Dès qu’il a le ballon, tout s’accélère d’un coup. Ses crochets et ses frappes auraient mérité mieux, mais il a tendance à forcer ses gestes, preuve qu’il est actuellement trop esseulé. Attention à sa sortie sur blessure. Remplacé par Ounas.

Mertens 5,5 : Difficile de noter son match, car on ne l’a pas quasiment pas vu. Pressing léger, déplacements inutiles, et même un penalty refusé pour ce qui semble être une simulation. On est bien loin du Mertens 2016-2017.

Callejón 5 : à l’instar de Mertens, on peut se demander quel était son rôle sur le terrain. En revanche, le constat est beaucoup plus inquiétant. Pour un ailier, il devrait être beaucoup plus sollicité, or là, sa participation au jeu frôlerait le néant s’il n’avait pas tenté une belle frappe croisée. Et ça fait deux mois que ça dure…


Maggio 6,5 : Rentrée correcte, voire même satisfaisante, ce qui n’est pas compliqué quand il s’agit de le comparer à Mario Rui.

Zielinski 6 : Il est venu pour forcer le bloc turinois, en vain. Il n’a pas été décisif cette fois, mais c’était loin d’être évident face à une telle opposition.

Ounas 6 : On aimerait le voir plus : contre la Juve, ce n’est peut-être pas le moment adéquat, en attendant, l’Algérien a montré qu’il avait du répondant. Percutant et omniprésent sur l’aile droite.

Sarri 5,5 : dans ce choc tant attendu, le technicien napolitain a été tendu toute la rencontre, et cela s’est traduit par un jeu de possession stérile soulignant l’incapacité des azzurri à contourner le bloc d’une Juventus pragmatique. Ses choix peuvent être remis en question aussi : la sortie de Rui était nécessaire mais s’est faite trop tardivement. Et pourquoi sortir le guerrier Allan à vingt minutes de la fin ? Enfin, déjà clairement affecté par la blessure de Ghoulam, il va peut-être devoir pallier celle d’Insigne pour un certain temps. Désormais, c’est lui et les autres cadres qui sont attendus au tournant.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Maxime Artois

Rédacteur



Derniers articles