Les notes du Napoli face à la Juventus

Par Nicolas Soldano publié le 04 Mar 2019

Après l’expulsion précoce de Meret, le Napoli a donc perdu 2-1 sur sa pelouse contre la Juventus. Voici les notes des différents protagonistes. Le barème est italien.

Meret 4,5 : Evidemment, son expulsion est le tournant de la rencontre. Alors oui il semble ne pas toucher Ronaldo, mais sa sortie est en retard, et c’est cela qu’a décidé de sanctionner l’arbitre. Sa passe pour Malcuit au départ de l’action n’est pas forcément un cadeau non plus. Une erreur de jeunesse.

Malcuit 4,5 : Il est effectivement pressé lorsqu’il reçoit le ballon lors de l’action de l’expulsion, mais cela ne peut excuser sa passe en retrait molle et naïve qui envoi Ronaldo en face à face avec Meret. Il essaye de provoquer lors des phases offensives qui suivent mais cela n’empêchera pas sa sortie à la mi-temps. Un match sans. Remplacé par Mertens

Maksimovic 5,5 : Solide, appliqué, il ne peut pas faire grand chose sur les deux buts.

Koulibaly 6 : Il a fait ce qu’il a pu. Et souvent plus. En infériorité, il jouera en position d’avant-centre pendant de longues minutes pour essayer de peser. A la limite de l’expulsion en fin de match.

Hysaj 4,5 : complètement passif sur le deuxième but d’Emre Can, souvent en difficulté face à Bernardeshi ou Ronaldo, en retard défensivement, peut influent offensivement. Et Ghoulam était assis confortablement sur le banc…

Callejon 6,5 : D’abord maladroit offensivement, il ne cesse de se démener pour être récompensé par son but sur un très bel appel au cœur de la défense turinoise. Remplacé par Ounas

Allan 6,5 : Malgré la défaite, le Brésilien sort encore un gros match. Il provoque le rouge de Pjanic, vient demander le ballon entre ses centraux et porte le ballon vers l’avant.

Fabian 6 : Toujours juste techniquement, son ouverture sur l’occasion du poteau de Zielinski est sublime. Il provoque le penalty concédé par Alex Sandro.

Zielinski 6 : Très remuant, il a deux occasions en début de rencontre, dont son poteau qui représente un deuxième tournant du match.

Milik : non noté. Remplacé par Ospina

Insigne 5,5 : Percutant, il n’aura jamais baissé les bras même dans les moments les plus compliqués du match. Sa passe décisive pour Callejon est parfaite, sauf que voilà, son penalty est aller mourir sur le poteau. Que de regrets pour le capitaine napolitain.


Ounas :  non noté

Mertens 5 : Entré tôt en deuxième mi-temps, il permettra aux azzurri de retrouver deux attaquants axiaux. Il n’a cependant que peu pesé offensivement.

Ospina 5,5 : Peu en jambes sur le coup franc de Pjanic, il n’est ensuite pas inquiété du match. Pas l’assurance tout risque malgré tout.

Ancelotti 6: Difficile de juger la qualité d’un entraîneur lorsque le match bascule si tôt sur un fait de jeu. Cependant, sa décision de ne pas abdiquer malgré l’infériorité numérique et les deux buts de retard aura presque failli payer. En faisant rentrer directement Mertens pour Malcuit en deuxième mi-temps, il choisi de sortir un défenseur pour de nouveau jouer à deux attaquants axiaux. Culotté mais quasi-gagnant, quand on regarde comment le Napoli a roulé sur la Juventus lors des 40 dernières minutes. Sauf que cette Juve là semble insubmersible, même quand le bateau semble chavirer.

 

Nicolas Soldano

Rédacteur



Lire aussi