Les notes du Milan AC face l’Inter

Par Aurélien Bayard publié le 22 Fév 2021

5 petites minutes, voilà le temps qu’il a fallu à l’Inter pour prendre les commandes du Derby de la Madoninna. Et même si les Rossoneri ont tenté de se rebiffer en début de seconde période, les Nerazzurri l’emportent avec un 3-0 net et sans bavure. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien.

Donnarumma 6 : Très peu sollicité, Gigio peut surtout s’en prendre à sa défense pour avoir encaissé 3 nouveaux buts.

Calabria 5 : Plus imprécis que d’habitude, il a souffert face aux montées de Perisic. En retard également sur l’action du 2-0.

Kjaer 6 : Le Danois a tout fait pour contrecarrer les attaques des Nerazzurri, réalisant de nombreuses interceptions. Sa prestation est ternie par son erreur de marquage sur le premier but.

Romagnoli 4,5 : Erre comme une âme en peine depuis trop longtemps. Son pire cauchemar se nomme dorénavant Romelu Lukaku.

Hernandez 6 : Bien qu’Hakimi a tout fait pour l’empêcher de s’exprimer, Theo a su combiner avec ses partenaires pour créer quelques occasions. Il a même donné l’impression de jouer meneur de jeu.

Tonali 5,5 : Des incursions dans la surface dont une qui accouche d’une frappe trop centrée. En dehors de cela, Sandro s’est montré beaucoup trop timide dans le jeu. Remplacé par Meite 

Kessié 5 : L’Ivoirien n’a pas su utiliser son physique comme il le souhaitait. Il a même été pris de vitesse par Romelu Lukaku lorsque l’ancien joueur de Manchester est parti signer le 3ème but du match.

Saelemaekers 5 : Des centres intéressants mais une prestation trop brouillonne dans l’ensemble. Le Belge n’a pas su retrouver son calme après son accrochage avec Bastoni. Remplacé par Leao

Calhanoglu 5,5 : Plutôt précis avec ses pieds, le Turc n’a cependant pas su dicter le jeu comme à son habitude.

Rebic 4,5 : Un match à oublier. À contre-temps régulièrement, des contrôles qui laissaient à désirer, l’ancien joueur de Francfort a été un poids mort pour le Milan AC.

Ibrahimovic 5,5 : Des déviations intéressantes, des remises en une touche de balle, le Z s’est montré précieux dans la construction des offensives milanaises. Proche d’égaliser en début de deuxième mi-temps, il a permis à Handanovic de briller. Remplacé par Castillejo


Leao 5,5 : Le feu-follet portugais n’a pas réussi à apporter le grain de folie qui le caractérise.

Meite 6 : A tenté de mettre plus d’impact au milieu de terrain, en vain.

Castillejo 5.5 : Rien à signaler sauf une frappe qui finit dans les tribunes de San Siro.

Pioli 5,5 : Tactiquement battu par Antonio Conte, Pioli a eu au moins le mérite de remobiliser ses troupes pour la seconde période. Toutefois, sa décision de faire confiance à Rebic au lieu de Leao – qui avait su mettre le feu dans la défense interiste lors du match aller – n’a pas été la bonne.

Aurélien Bayard



Lire aussi