Les notes du Milan AC face au Napoli

Par Matthieu Pianezze publié le 27 Jan 2019

Dans une rencontre rythmée par instant, le Milan AC n’a pas réussi à faire tomber le Napoli pour la première fois depuis 16 rencontres. Les hommes de Gattuso ont eu plusieurs occasions franches mais n’ont pas réussi à faire trembler les filets napolitains. Au final, un match nul 0-0 qui semble logique au vu du déroulé de la rencontre. L’occasion pour Calciomio de noter les protagonistes rossoneri de la rencontre. Le barème utilisé est italien.

Donnarumma 7 : Dans la lignée de ce qu’il montre depuis plusieurs semaines, l’italien s’est montré rassurant et décisif. Vite au sol sur une volée de Callejon en première période il s’est montré solide et bien placé pour repousser les assauts napolitains en fin de match. Super Gigio est définitivement de retour !

Calabria 6,5 : Préféré à Abate et Conti visiblement un peu blessé, Davide a sorti un match de qualité malgré la présence dans sa zone d’Insigne et de Martens. Tonique dans les duels, il n’a pas hésité à proposer offensivement dans son couloir en combinant utilement avec Suso.

Musacchio 6 : Profitant de la blessure de Zapata il a enchainé une deuxième titularisation après le Genoa lundi dernier. L’argentin s’est montré solide dans le combat face à un Milik en jambes ces derniers temps. Il aurait même pu inscrire le but de la victoire mais sa reprise acrobatique a manqué de puissance pour tromper Ospina.

Romagnoli 6,5 : Le jeune capitaine rossonero s’est encore montré à la hauteur hier soir. Impeccable dans son placement il a anilé un grand nombre d’actions napolitaines. Elégant et précis dans ses relance il semble progresser et gagner en maturité sortie après sortie. La classe !

Rodriguez 6 : Le latéral suisse a eu du travail dans son couloir avec la présence des véloces Callejon et Malcuit. Pas toujours vigilant sur les marquages dans son dos il a monté en puissance tout au long du match pour se libérer dans son répertoire offensif.

Kessié 4,5 : On ne pourra jamais reprocher à l’ivoirien son manque d’envie et sa capacité à répéter les courses à haute intensité. Cependant, il gagnerait à mieux gérer ses efforts pour rendre une copie plus propre balle aux pieds. Trop de déchets et de mauvais choix ont encore ternis sa prestation face au Napoli.

Bakayoko 6,5 : Le Français sort encore une belle prestation dans son rôle de milieu devant la défense. Solide pour arracher le cuir dans les pieds adverses, il bonifie de plus en plus les ballons qu’il reçoit en se servant bien de son corps et de sa puissance pour relancer le jeu. Il semble en confiance et continue de monter en régime.

Paquetà 6 : On sent que le jeune brésilien a un toucher de balle soyeux et un sens du jeu au dessus de la moyenne. Il perd encore quelques ballons faciles et a manqué de justesse dans certaines de ses passes. Le bilan est tout de même positif et sa technique fluidifie sensiblement le jeu de l’équipe milanaise. Remplacé par Borini 69′

Suso 5,5 : L’ailier espagnol a disputé une rencontre plutôt frustrante. En effet, il arrive toujours a faire de grandes différences grâce à sa technique en mouvement et à sa rapidité d’exécution mais il n’en a rien fait de dangereux que ce soit par ses frappes ou dans ses passes. Il ne semble pas au top physiquement depuis ses pépins musculaires.

Cutrone 6 : Avec le départ d’Higuain et l’arrivée récente de Piatek, il est logique qu’il démarre titulaire cette rencontre. Utile dans un registre de pivot qu’il maitrise de mieux en mieux, il a su résister à la puissance physique d’Albiol et de Koulibaly pour orienter le jeu. Il aurait pu ouvrir le score en première période mais un bon retour du défenseur sénégalais l’a empêché de biens placer sa frappe du gauche. Remplacé par Piatek 71′

Calhanoglu 5 : Aligné dans un rôle d’ailier gauche, le turc a encore déçu comme beaucoup de fois depuis le début de la saison. Il gâche plusieurs opportunités de contre par des passes mal ajustées et manque de précision dans le dernier geste. Il se bat et récupère de nombreux ballons mais son bilan est trop léger. Il est sorti sous les sillets de San Siro. Remplacé par Laxalt 90′


Borini 5 : Il entre toujours avec une énorme envie sans pouvoir se montrer décisif comme face au Genoa.

Piatek 6 : Il est entré sous l’ovation du stade et s’est mis de suite en évidence avec des duels gagnés et un énorme impact physique. Il a contraint Albiol à prendre un carton jaune et aurait pu faire une passe décisive à Musacchio.

Laxalt non noté

Gattuso 6 : Le technicien lombard avait très bien préparé sa rencontre face à son maître Ancelotti. Son équipe était bien en place et aurait pu piquer le Napoli en contre si certains ballons avaient été mieux exploités. Cependant, le choix de sortir Paquetà pour faire rentrer Borini et non un vrai ailier du type Castillejo est moins compréhensible.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Lire aussi