Les notes du Milan AC face à l’Inter

Par Cesco publié le 27 Jan 2021
Crédits

Le Milan AC avait fait le plus dur en ouvrant le score mais l’exclusion d’Ibrahimovic et le réveil de l’Inter aura fait mal à des Rossoneri qui ont fini par baisser le pavillon. Score final 2-1. Voici les notes de la rencontre. Le barème est italien.

Tatarusanu 7 : Donnarumma peut dormir sur ses deux oreilles avec un remplaçant de cette qualité. Le seul problème est qu’il n’est pas aussi rassurant tous les jours. Quoi qu’il en soit, superbe prestation !

Dalot 5 : Trop défensif, trop bas, trop timide. Trop.

Kjaer non noté : Se blesse et s’ajoute à la malédiction de l’effectif milaniste. Remplacé par Tomori

Romagnoli 6,5 : Toujours à la limite mais contient Lukaku toute la première mi-temps. La suite est plus délicate et il ne peut que retarder l’échéance. Prestation positive malgré tout.

Hernandez 5 : Moyen face à Darmian malgré quelques incursions, invisibles après l’exclusion d’Ibrahimovic. Dommage.

Meite 4,5 : Pas convaincant contre l’Atalanta, il coûte le dernier coup-franc à Eriksen sur un vulgaire croc en jambe sur Lautaro. Jamais dans le tempo.

Saelemakers 6 : Après sa stupide expulsion contre Cagliari, il rentre bien dans son match avant de céder sa place. Remplacé par Castillejo

Brahim Diaz 5,5 : Difficile d’exister physiquement contre Vidal et Barella. Il y a du chemin à faire encore. Remplacé par Rebic

Leao 5 : N’a pas réussi à prendre de vitesse la défense interiste. Son geste défensif non maîtrisé sur Barella cause le penalty alors que son équipe avait les clefs de la rencontre. Remplacé par Krunic

Ibrahimovic 6 : Il ne lui en faut qu’une face à un Handanovic médusé. Buteur malin, mais aussi chef de file du FC Bagarre au moment d’insulter Lukaku. Le reste ressemble à un coup de karma, expulsion, but de Lukaku et défaite. Y a des soirs comme ça où Zlatan se fait zlatanner.


Krunic non noté

Castillejo non noté

Rebic 4,5 : Invisible. Une entrée quasi inutile hormis une faute grossière sur Barella.

Tomori 6,5 : On a connu des débuts plus simple qu’un derby sous haute tension mais il a relevé le défi avec brio. Belle entrée en matière pour sa première.

Pioli 6 : Sa première mi-temps est une partition complète de réussite mêlée à un schéma de jeu huilé. Le reste est plus compliqué. Avec un effectif abîmé, il arrive à tenir tête à l’Inter avant de couler suite à l’exclusion d’Ibrahimovic. Belle réaction après la claque reçue face à l’Atalanta.



Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.