Les notes du Milan AC face à l’Atalanta

Par Matthieu Pianezze publié le 23 Déc 2019

A l’issue d’une prestation cataclysmique, le Milan AC clôture son année 2019 sur une très lourde défaite 5-0 sur la pelouse de l’Atalanta. Incapable de répondre à l’intensité de la Dea, les hommes de Pioli ont sombré en étant incapables de s’approcher du but adverse. Voici les notes des protagonistes rossoneri de cette rencontre. Le barème utilisé est italien.

Donnarumma 5,5 : Le jeune international italien est le seul à pouvoir se regarder rapidement dans la glace après cette rencontre malgré les cinq buts encaissés. Il sort plusieurs ballons chauds avant de sombrer lui aussi. Il a fini en larmes avant de rejoindre les vestiaires.

Conti 4 : Il s’est littéralement fait trimballer tout le match par Gosens et Gomez. Sur le premier but du Papu, il se fait détruire par le petit pont de l’argentin.

Musacchio 4 : Un match proche du cauchemar pour le central argentin qui en a vu de toutes les couleurs avec Gomez puis Ilicic et enfin Muriel qui l’a déposé sur le dernier but de la Dea. Toujours en retard il n’a rien colmaté.

Romagnoli 5 : Lui aussi s’est retrouvé en difficulté face aux nombreuses vagues offensives adverses. Son regard semblait hagard en fin de rencontre.

Rodriguez 5 : De nouveau titulaire après trois mois sur le banc, son corps l’a vite trahit avec une blessure musculaire. Remplacé par Calabria

Kessié 4 : Catastrophique. Dans la lignée de ses dernières prestations, son match est un festival de déchet techniques et d’interventions dans le mauvais timing. En perdition.

Bennacer 4,5 : Un de ses plus mauvais match depuis son arrivée en Lombardie, constamment secoué par ses adversaires.

Bonaventura 5 : Trop seul pour sortir son équipe d’un tel marasme. Il a été le seul à provoquer un peu offensivement. Remplacé par Piatek

Suso 4 : Un fantôme et une caricature d’ailier. La comparaison avec Ilicic pique vraiment. Remplacé par Castillejo

Leao 4 : Peu de ballons. A couru dans le vide la plupart du temps.

Calhanoglu 4 : Un déchet technique énorme à ce niveau et un placement souvent à contre courant des appels. Il est hors du coup.


Calabria 4 : Fautif sur deux buts adverses. A l’image de son début de saison, tout est dit.

Piatek 4,5 : Entré au pire moment, il n’a pas un seul ballon exploitable à son actif.

Castillejo non noté 

Pioli 4 : Ces dernières semaines, son Milan a montré quelques jolies choses dans le jeu malgré des résultats toujours aussi poussif. Hier, son équipe a tout simplement été indigne à tous les niveaux. Dans l’envie d’abord puis dans la capacité à mettre de la pression à une Dea qui s’est amusée face à aussi peu d’opposition. Offensivement, le Milan a été tragique avec trois frappes tentées seulement pour zéro cadrées. La trêve s’annonce morose.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Lire aussi