Les notes du Napoli face à la Roma

Par Rémi Falvo publié le 04 Mar 2018
Crédits

Reina 5,5 : Pep Reina s’est baissé pas moins de quatre fois pour aller chercher le ballon au fond de ses filets, et le pire, c’est qu’il n’y pouvait quasiment rien. Entre génie chez l’adversaire en la personne d’Edin Dzeko, et les erreurs incompréhensibles chez ses coéquipiers, Reina se poste pratiquement en spectateur du désastre de son équipe.

Mario Rui 4 : Il donne l’ouverture du score à son coéquipier Insigne  grâce à un intelligent centre en retrait. Malheureusement, à peine une minute plus tard il se fait dépasser par Cengiz Under, et permet en quelque sorte aux Romains de revenir dans le match. Il glisse sur le deuxième but de Dzeko, mais difficile de l’incriminer pour cela. Par contre, sa passe décisive pour Perotti se passe de commentaire.

Koulibaly 6 : Malgré tout irréprochable. C’est le seul à avoir pris des initiatives en première mi-temps, et tenter d’outrepasser ses fonctions de stoppeur en portant la balle vers l’avant.

Albiol 4 : Complètement inutile sur le premier but de Dzeko, il laisse l’attaquant bosnien dans un fauteuil pour placer son coup de tête. Se sachant fautif, il aurait pu avoir une réaction d’orgueil. On repassera.

Hysaj 5,5 : A pris moins d’initiatives que son homologue du couloir gauche, mais a fait moins d’erreurs également. En fait, le match d’Hysaj était un « moins ». N’a pas apporté de danger devant, et n’a pas vraiment su cadrer Perotti.

Zielinski 5,5 : Il a eu du mal à se faire une place entre Mario Rui et surtout Insigne. Ni mezzala ni véritable milieu, ses quelques montées ne suffisent pas à sauver sa prestation qui reste moyenne. Remplacé par Hamsik

Jorginho 5,5 : Dépositaire du jeu Napolitain, en l’absence d’Hamsik, on attend que l’éclair vienne de ses crampons. Malheureusement Jorginho n’a pas su se transcender et se laisser pousser la crête des bons jours du Capitano. Remplacé par Milik

Allan 5 : N’a rien lâché. Mais ça, c’est la moindre des choses. On ne peut pas dire que le bulldog Napolitain ait réussi à tenir en laisse le milieu de terrain Romain.

Insigne 6,5 : Difficile pour lui de porter seul sur ses petites épaules tout le Napoli. Il a tenté de montrer la voie à ses coéquipiers dès l’entame de la rencontre en marquant grâce à un beau plat du pied sur un service de Mario Rui. Il bute à plusieurs reprises sur Allisson, ne s’est pas découragé, mais il y a des jours comme ça où il n’y a rien à faire.

Mertens 6 : Son but en fin de match sauve légèrement sa piètre prestation. Le Belge a été étouffé par la défense romaine.

Callejon 4,5 : S’est fait secouer par l’arrière-garde Romaine, et ce n’est pas l’orgueil qui l’a étouffé. Quand le Napoli se fait malmener, l’ailier droit se cache.

——

Hamsik 5 : Quand il rentre, son équipe est menée 2 à 0. Quelques minutes plus tard le match était plié par Edin Dzeko, et Marek Hamsik s’est éteint avant même de s’allumer.

Milik : non noté

Sarri 5 : Ca a beau ne pas être la première fois, ne pas titulariser Hamsik reste un choix fort de sa part. Mis à part cela, Sarri n’a pas mal géré la partie, mais l’a certainement mal abordée. Il a sous estimé Edin Dzeko en le laissant seul quasiment tout le match, quand un marquage individuel aurait pu s’avérer judicieux. Un tournant mal négocié.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Rémi Falvo

Rédacteur



Derniers articles