Les notes de l’Italie face au pays de Galles

Par Gilbert Simonutti publié le 21 Juin 2021
Crédits

Malgré 8 changements par rapport au match contre la Suisse, l’Italie a été sérieuse et appliquée pour battre le pays de Galles 1-0 et terminer à la première place du groupe A.

Donnarumma 6 : Pas beaucoup de travail pour Gigio face à des Gallois imprécis. Un petit tour de chauffe avant des échéances plus compliquées. Remplacé par Sirigu.

Toloi 6,5 : Match sérieux dans un rôle qui n’est pas tout à fait le sien pour le défenseur de l’Atalanta. S’il n’a pas la capacité de percussion d’un Di Lorenzo, il a néanmoins fait le job et plutôt bien.

Bonucci 6 : Une mi-temps en tant que capitaine pour le défenseur juventino avant de se reposer en vue des huitièmes. Peu de travail face a des attaquants peu dangereux. Remplacé par Acerbi.

Bastoni 6,5 : Prestation convaincante pour le défenseur de l’Inter. Timide au tout début, il a vite pris ses marques pour s’imposer et rendre Gareth Bale invisible. L’avenir lui appartient.

Emerson 6 : Il avait la lourde tache de suppléer Spinazzola et le latéral gauche italo-brésilien a fait le job sans démériter. Il n’a toutefois pas eu le même impact que le Romain mais ca on s’y attendait un peu.

Pessina 7,5 : Titulaire surprise, il a réussi un match quasi parfait alliant qualité et quantité. Seul buteur de la rencontre, il surfe sur la vague de son excellente fin de saison en club. Mancini peut compter sur lui. Remplacé par Castrovilli.

Jorginho 6,5 : Le meneur de poche de la Nazionale a mis le pilotage automatique hier et a plutôt secondé le revenant Verratti. Du travail bien fait tout en intelligence. Remplacé par Cristante.

Verratti 7 : De retour, le Parisien a montré qu’il est bel et bien remis de sa blessure. Il a pris le jeu a son compte et a offert le but à Pessina. Il a tenu pendant 90 minutes ce qui est particulièrement encourageant pour la suite.

Chiesa 6,5 : Balloté de gauche à droite, il y a mis tout son cœur comme d’habitude. Quelques belles mais rares accélérations. Le Chiesa de fin de championnat avec la Juve aurait fait exploser la défense galloise. Il sera utile pour la suite.

Belotti 5,5 : Généreux et combatif, il a eu deux belles occasions de marquer. Sans réussite. Actuellement Immobile est au-dessus et mieux intégré dans le jeu de la Nazionale.

Bernardeschi 6,5 : Lui aussi a changé d’aile à plusieurs reprises et après une première période moyenne, il a fini crescendo. Un poteau sur coup-franc et une expulsion provoquée. Avec Mancini, c’est un autre joueur. Remplacé par Raspadori.


Acerbi 6 : Une erreur qui aurait pu couter cher, il s’est bien ressaisi ensuite.

Cristante : Non noté

Raspadori : Non noté

Castrovilli : Non noté

Sirigu : Non noté

Mancini 7 : Il a fait tourner plus que prévu mais l’Italie s’est tout de même imposée. L’état d’esprit et la cohésion de groupe font la différence et ce mérite est surtout le sien.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles