Les notes de l’Italie face à l’Arabie Saoudite

Par Cesco publié le 29 Mai 2018
Crédits

Donnarumma 5,5 : On ne comprend pas du tout sa sortie aux fraises sur le but saoudien. Se rattrape ensuite en sauvant le 2-2 d’un arrêt réflexe rappelant qu’il est quand même très bon par moments.

Zappacosta 5,5 : Plus en difficulté offensivement que son équivalent à gauche, il n’est pas avare en efforts pour donner de l’air aux siens mais perd un ballon fatal sur le 2-1. Il y avait faute sur lui cependant.

Bonucci 7 : Les occasions de l’Italie viennent principalement de ses relances et ce n’est pas un hasard. Il retrouve sa capacité à percer les lignes en une passe. Précieux.

Romagnoli 6,5 : Il se place bien et se cantonne à défendre correctement sur les rares offensives adverses. Propre.

Criscito 6 : Enfin un gaucher à gauche ! Il gère d’une main de maître le couloir gauche en première mi-temps avant de caler en seconde, avec quelques erreurs grossières qui auraient pu coûter cher. Remplacé par De Sciglio

Florenzi 6 : Dans un rôle de milieu relayeur, il remonte bien les ballons mais manque d’automatismes dans ce rôle. Remplacé par Bonaventura

Pellegrini 6,5 : Sans ballon, il cavale, créé des brêches dans la défense saoudienne. Avec le ballon on l’a surtout vu louper deux occasions immanquables mais sa présence aux avant-postes est plus qu’intéressante. Remplacé par Cristante

Jorginho 6 : Il organise le jeu de l’Italie sans forcer. Quelques passes vers l’avant mais rien d’incroyable pour le métronome napolitain.

Politano 6 : Des mouvements intéressants et quelques occasions au bout des pieds. Manque un peu de précision et de lucidité : l’envie de trop bien faire. Remplacé par Verdi

Insigne 6 : Toujours le même souci pour l’ailier du Napoli. Il joue trop loin du but et n’arrive pas à se montrer suffisamment dangereux en première mi-temps. En deuxième période, il profite des espaces pour se montrer plus percutants. A revoir. Remplacé par Chiesa

Balotelli 7 : Il revient et marque son 14ème but en Nazionale. Son jeu en pivot, son calme et sa technique dans le 4-3-3 sont indispensable. 4 ans sans lui, c’est inexplicable. Remplacé par Belotti

Bonaventura : Il entre et dépose une galette pour Belotti sur le 2-0. Une arme en plus

Belotti 6,5 : Son retour en Nazionale est fêté par un but de renard ! Sa tête repoussée, il suit et fissile à bout portant pour le break. Un but qui lui fera le plus grand bien même si dans le jeu, il est moins utile que Balotelli.

Verdi non noté

Cristante non noté

Chiesa non noté

De Sciglio non noté

Mancini 6 : On retiendra pour sa première la titularisation de Balotelli qui lui a rendu avec un but. Il met en place un schéma et des hommes qui semblent au niveau pendant 60 minutes puis les changements et le calage physique mettent en difficulté son équipe. Au final une victoire 2-1 qui fait du bien.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles