Les notes de l’Italie face à la Grèce

Par Théo Rizzo publié le 09 Juin 2019

Dans le cadre de cette troisième journée de phases qualificatives à l’Euro 2020, l’Italie se déplaçait en Grèce pour aller chercher les trois points et confirmer sa première place au classement. Une victoire qui s’est dessinée en première mi-temps, grâce à des buts de Barella, Insigne et Bonucci (3-0).

Sirigu 6,5 : Titulaire du soir, le gardien du Torino a passé une soirée très calme. Pas du tout inquiété en première période, l’ancien parisien a quand même gratifié le public grec d’un bel arrêt, en seconde. Afin de prouver qu’il peut se montrer présent quand c’est nécessaire.

Florenzi 6 : Moins offensif qu’à son habitude, le latéral romain a livré une prestation tranquille. Très juste défensivement, il n’est jamais mis en difficulté.

Chiellini 6,5 : Toujours à son aise quand il s’agit d’être dur sur l’homme, le défenseur de la Juve s’est montré à son avantage. Bien aidé par des attaquants grecs totalement apathiques.

Bonucci 6,5 : Auteur de quelques imprécisions par moment, Leonardo a tout de même proposé une prestation solide. Sur un coup de casque dans la surface de réparation adverse, il devient l’auteur du troisième but de son équipe, en fin de première période.

Emerson 6,5 : Toujours disponible, le récent gagnant de l’Europa League a montré une nouvelle fois qu’il était un joueur très intéressant. En perpétuel dédoublement avec Insigne, c’est lui qui livre la passe décisive à Bonucci. Remplacé par De Sciglio.

Verratti 7 : Une fois encore, l’ancien milieu de terrain de Pescara a démontré qu’il devient un joueur incontournable dans l’équipe de Mancini. Véritable orchestre au milieu de terrain, où il est le véritable patron techniquement, il n’a cessé d’alerter ses coéquipiers grâce à sa justesse de passe et à sa vision du jeu. Remplacé par Pellegrini.

Jorginho 6,5 : Presque aussi bien que Verratti. Très à l’aise dans l’entrejeu, le joueur de Chelsea a bonifié presque chaque ballon qu’il a touché. Omniprésent sur le terrain avec la Nazionale, il enchaine les bonnes prestations.

Barella 7 : Dans le dur en début de match, le joueur de Cagliari a peu à peu pris ses marques au fur et à mesure du match. Bien aidé par son gros volume de jeu et une grinta qui est belle à voir, le joueur sarde a marqué son deuxième but dans cette phase de qualification, en débloquant le score en première mi-temps. Avec cette belle prestation, nul doute que la justice italienne lui pardonnera sa tentative de meurtre sur le ramasseur de balle.

Insigne 7 : En plus de sa frappe téléguidée qui s’est logée dans le but grec et qui a offert à l’Italie la possibilité de réaliser le break, le joueur de Naples s’est montré très présent, tout au long de la rencontre. Tant défensivement qu’offensivement. De bon augure pour la suite.

Chiesa 6 : Très important lorsqu’il doit remonter les ballons, l’ailier de la Fiorentina a proposé une belle première mi-temps. Moins trouvé en seconde période, il n’en demeure pas moins important dans l’effectif de Mancini. En fin de match, il manque de peu le quatrième but de son équipe.

Belotti 6,5 : Très belle prestation du joueur du Torino ! Avec la grinta qu’on lui connait, il a donné le tournis aux défenseurs adverses. Constamment trouvé par ses partenaires, c’est lui qui débloque le match, en délivrant une offrande à Barella sur le premier but du match. Remplacé par Bernardeschi.

De Sciglio 6 : Belle entrée du latéral turinois qui a parfaitement suppléé à Emerson, en se montrant très disponible dans son couloir.

Pellegrini : Non noté.

Bernardeschi : Non noté.

Mancini 6,5 : Neuf points sur neuf et une nouvelle victoire pour la Nazionale. Avec la manière, en plus. Pour l’instant, le sélectionneur Italien poursuit son travail très sérieux et se retrouve avec une place de leader, au classement. Il ne restera plus qu’à confirmer face à la Bosnie et la Squadra verra quasiment l’Euro.

Théo Rizzo

Rédacteur



Lire aussi