Les notes de l’Inter face au Milan AC

Par Fabio Pendolino publié le 10 Fév 2020

L’Inter et le Milan AC se sont affrontés au Meazza pour le compte de la 23ème journée. Voici les notes des protagonistes nerazzurri de la rencontre, le barème est italien.

Padelli 5,5 : Des bonnes sorties aériennes mais le remplaçant d’Handanovic est en partie fautif sur les deux buts encaissés.

Godin 5,5 : De plus en plus amené à être le remplaçant de Bastoni et cela s’est encore vu ce soir. Jamais à l’aise à droite de la défense même si c’est de lui que nait le deuxième but de l’Inter.

De Vrij 7,5 : Encore un match exceptionnel de maitrise pour le Néerlandais, un des seuls à surnager durant les deux mi-temps. Toujours juste techniquement et dans l’anticipation, il couronne sa grosse prestation d’un but racé.

Skriniar 6 : Il semble plus serein que Godin mais moins que de Vrij – il est très en retard sur le deuxième but mais réalise malgré tout une prestation convenable.

Candreva 6 : Un peu moins incisif aujourd’hui, il court beaucoup et tente sa chance très (trop ?) souvent alors que d’autres options sont présentes. Remplacé par Moses

Vecino 6,5 : En jouant un peu plus haut en deuxième mi-temps, il change de visage en même temps que l’équipe et soutient activement le duo d’attaquants.

Brozovic 7All’improvviso e come all’andata. Capitaine du soir, il sonne la charge en inscrivant le premier but au retour des vestiaires. Le joueur clef de ce match – une fois libéré du marquage asphyxiant des Rossoneri, il dirige le jeu de l’Inter d’une main de maître.

Barella 6,5 : Abnégation, physique et technique. Les trois poumons du Sarde lui permettent de jouer sur toute la longueur et largeur du terrain.

Young 6 : Une nouvelle bonne prestation de l’ex-mancunien qui se reprend en deuxième mi-temps, après avoir longtemps souffert contre Castillejo. Remplacé par Biraghi

Sanchez 6,5 : Le Chilien monte en puissance au long du match mais a besoin de toucher le ballon pour pouvoir réellement s’exprimer. Cette version de l’attaquant pourrait s’avérer très utile à l’Inter. Remplacé par Eriksen 

Lukaku 7 : « Nous avons augmenté l’intensité en deuxième mi-temps. Je suis là pour aider l’équipe, pour gagner« . L’attaquant l’explique lui-même. Une grosse partie du match passée dos au but, il n’a pas de rival physiquement. Icardi who ?


Eriksen 6,5 : Une entrée intéressante, avec un impressionnant coup franc tiré proche du milieu de terrain qui vient s’écraser sur la barre. Technique et classe.

Moses 6,5 : 10 minutes jouées, une passe décisive pour Lukaku : un vrai concurrent pour Candreva.

Biraghi non noté

Conte 6,5 : Une première mi-temps à oublier sous tout point de vue, une deuxième gagnée 4-0. C’est le deuxième derby gagné après avoir à récupérer une avance de deux buts (novembre 1949) et cette victoire permet à l’Inter de remonter à la première place. Si le Milan n’a pas su imposer la même intensité en deuxième mi-temps, il convient tout de même de se demander comment le Mister a su faire changer son équipe si rapidement ?

Fabio Pendolino

Rédacteur



Lire aussi