Les notes de l’Inter face au Milan AC

Par Cesco publié le 18 Mar 2019

Au terme d’un match d’une intensité incroyable, l’Inter est venue à bout du Milan AC 3-2. Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

Handanovic 6,5 : Un peu court sur la tête de Bakayoko il intervient plusieurs fois sur des frappes lointaines milanistes. Son arrêt décisif sur la tête de Cutrone (sans bouger) est à inscrire dans l’histoire du derby.

D’Ambrosio 7 : Match de patron du latéral italien. Débordant d’énergie, il domine en défense, il déborde en attaque et son intervention en fin de match sur sa ligne vaut un but. Match référence.

Skriniar 6,5 : On lui promettait un enfer au marquage de Piatek. Le Slovaque lui a montré pourquoi il a été élu le meilleur défenseur de Serie A l’année précédente. Le Polonais n’a pu que constater les dégâts. Manque de peu le 2-0 sur une tête trop croisée.

De Vrij 7 : Taille patron lui aussi, il se rachète de la meilleure des façons possibles après son erreur contre Francfort. Impérial.

Asamoah 5,5 : L’ombre au tableau. Inconsistant, il défend trop loin de l’homme de peur de se faire passer. Il progresse en seconde période mais c’est insuffisant.

Gagliardini 6,5 : Match autoritaire de l’Italien qui a des choses à prouver. Après avoir marqué face à la SPAL, une nouvelle belle performance pour lui. Dommage pour le duel sur le but du Milan AC mais dans l’ensemble c’est très propre.

Brozovic 6,5 : La bouée d’air frais au milieu. Il prend un jaune rapidement qui le contraint un peu. Attention, lorsqu’il porte trop son ballon il a tendance à mettre son équipe en danger. Remplacé par Borja Valero

Vecino 7 : Toutes ses qualités ont explosé sur ces 90 minutes. Projection vers l’avant, polyvalence et sens du but. Le milieu complet. Dommage que ce soit pas tous les jours comme ça. Remplacé par Ranocchia

Politano 6,5 : Un manque de précision qui n’enlève rien à la qualité de la prestation. Un penalty obtenu avec malice avant de céder sa place. Dynamiteur. Remplacé par Candreva

Perisic 6,5 : Tout en puissance, tout en volonté, l’implication de Perisic ne se discute pas ce soir. Il aide grandement dans tous les secteurs du jeu, sur tous les fronts.

Martinez 7 : Une passe décisive pour Vecino d’entrée de jeu, un penalty transformé, Martinez n’a pas eu 10 occasions, mais a rendu folle la paire centrale du Milan. Décrochages, prises de balles et quelques gestes appréciables techniquement. L’attaquant complet qui ferait presque oublier Icardi.

Borja Valerio 6 : Monsieur zéro ballon perdu, rentre, calme tout le monde et stabilise l’entre-jeu.

Ranocchia non noté

Candreva non noté

Spalletti 7 : Il aligne l’équipe idéale. Il doit composer avec les absences d’Icardi, de Nainggolan et le retour timide de Keita. Il ne se démonte pas, prend ses responsabilités, motive ses hommes. Il termine expulsé mais son état d’esprit a été transmis à son équipe au meilleur des moments. Approche parfaite.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi