Les notes de l’Inter face à la Juventus

Par Cesco publié le 16 Mai 2021
Crédits

L’Inter s’est inclinée face à la Juventus 3-2 dans le derby d’Italie. Un résultat sans conséquence pour les Nerazzurri déja sacrés champions d’Italie. Voici les notes de la rencontre. Le barème est italien.

Handanovic 5,5 : Comme dans le derby face au Milan, il renvoie le penalty dans les pieds du tireur, se fait surprendre par une déviation sur le pétard de Cuadrado. Souvent à contre temps. Il a fait son temps.

Skriniar 6,5 : Comme toujours, solide dans les duels et rend Kulusevski indolore

De Vrij 6 : Moins à l’aise qu’à son habitude même si le danger ne vient pas de son côté.

Bastoni 6 : Quelques imprécisions mais dans l’ensemble un match propre pour le jeune italien. Remplacé par Vecino

Hakimi 6 : Toujours très incisif, il lui manque de la lucidité quand il faut faire les bons choix. Ca a souvent été le cas cette saison. Dommage, quand on voit ses statistiques.

Barella 5,5 : Il se bat mais semble un peu à court de carburant sur la fin de saison. Un peu de repos lui ferait du bien.

Brozovic 5,5 : Il fait bien le boulot à la relance, toujours propre. Mais quand il a vu Cuadrado en fin de match, il a eu envie de le découper.

Eriksen 5,5 : Peu d’influence sur le jeu et dévie malheureusement le 2ème but de la Juventus. Remplacé par Sensi

Darmian 5 : Face à Cuadrado il a eu trop de mal. Peu d’agressivité. Remplacé par Perisic

Lukaku 6,5 : Un poison pour Chiellini qui est obligé de ruser pour obtenir des fautes. Il marque enfin contre la Juve sur penalty et conforte sa place de meilleur attaquant de Serie A.

Lautaro 7 : Grosse prestation pour l’Argentin. Il se voit refuser injustement ce qui aurait pu être le but de l’année mais est dans les bons coups. Pas étonnant qu’il obtienne un penalty net dans la surface.

Vecino : non noté

Sensi 6 : Une entrée correcte sans coup d’éclat à un moment où l’Inter devait sonner la révolte

Perisic 6 : Il apporte plus que Darmian sur son côté, il est victime de la fourberie de Cuadrado et devient le coupable bien malheureux d’un penalty plus que litigieux concédé.

Antonio Conte 6 : Comme en Coppa Italia, son équipe face à la Juventus a fait quelques erreurs, notamment au marquage, encore une fois concédant un penalty d’entrée de jeu qui aurait pu être évitable. Pour le reste, la tactique était bonne et sans le concours inévitable d’un arbitre qui voulait être au centre de l’attention, le résultat aurait été tout autre. Qu’importe, le boulot était déjà fait avant et le 19ème titre ne s’envolera pas avec cette défaite, sans conséquence et à reléguer au second plan.

 

 

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles