Les notes de l’Inter contre la Juventus

Par Yacine Ouali publié le 28 Avr 2019

Dans une partie qui pouvait lui coûter cher dans la course à la Champions League, l’Inter n’a pas flanché et a obtenu un nul face à une Juventus championne, mais qui n’a pas pris le match à la légère. Voici les notes de la rencontre, le barème est italien.

Handanovic 5,5 : Peu d’arrêts à faire. Ne bouge pas sur le but de Ronaldo.

D’Ambrosio 6 : Remuant sur son aile en première mi-temps, il a progressivement baissé de régime aux retour des vestiaires. L’entrée de Spinazzola lui a fait un peu de mal, mais il a finalement bien tenu son côté.

De Vrij 6,5 : Peu inquiété. Il n’est pas responsable sur le but de Ronaldo et a généralement fait les bonnes interventions. Son association avec Skriniar devient de plus en plus naturelle. Prometteur pour la saison prochaine.

Skriniar 6 : Plutôt bon, il ne se fait pas passer par Ronaldo et assure défensivement face à une Juventus qui n’a su que trop rarement passer par l’axe. Surement sa faute.

Asamoah 5,5 : Clairement le point faible de la défense de l’Inter. Amorphe sur le but turinois, il se contente de faire le job en amenant rarement du danger devant. Si l’Inter veut faire un bon parcours européen la saison prochaine, il faudra le remplacer.

Vecino 6 : A l’image de ses coéquipiers, il a très bien commencé le match avant de s’effacer physiquement, perdant petit à petit l’ascendant sur Pjanic et Can, sans grande conséquence toutefois au score. Correct.

Brozovic 6 : L’analyse pour Vecino vaut aussi pour lui. Il a globalement tenu son rang. Il lui manque juste un peu de justesse technique et d’endurance pour passer un palier. Dommage d’avoir lâché Ronaldo sur le but.

Nainggolan 7 : Par moments, comme sur son but somptueux ou ses incursions pleines de rage, on a cru retrouver le grand Ninja de la Roma. Même s’il s’est progressivement effacé, il apporte une grinta indispensable au milieu. Remplacé par Valero

Perisic 6,5 : Le plus remuant. Constamment dans la provocation, il a amené plusieurs situations dangereuses. Indéboulonnable.

Politano 6,5 : Quelques tentatives pour revenir sur son bon pied, mais sans succès. La technique est là, et la vivacité aussi, il a créé nombre de difficultés à la Juventus. Remplacé par João Mario

Icardi 6 : Excellent dans le jeu en pivot, il s’est toutefois procuré peu de situations pour lui-même même si un tacle salvateur de Matuidi l’empêche de célébrer. Un bon match, mais vu ses antécédents, il peut largement mieux faire. Remplacé par Martinez

——————

Valero 5,5 : Entré dans un moment où il ne fallait pas gérer, mais défendre et repartir en contre. Pas la bonne solution.

Joao Mario et Martinez : non notés.

Spalletti 6 : Excellent dans l’approche tactique du match, il a tardé et s’est surtout trompé dans ses changements. João Mario n’aurait jamais dû rentrer et Icardi jamais sortir. L’essentiel est toutefois là, à savoir n’avoir pas perdu le derby et être resté maître de son destin pour l’Europe.

Yacine Ouali



Lire aussi