Les notes de l’Atalanta face au PSG

Par Nicolas Segura publié le 13 Août 2020

L’Atalanta s’est inclinée en toute fin de match face à Paris (2-1). La Dea pensait réaliser l’exploit, mais deux buts parisiens ont mis fin au rêve bergamasque. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien :

Sportiello 7 : Personne ne l’attendait à ce niveau, mais il a tenu la baraque, jusqu’à ces deux buts où il ne peut pas faire grand chose.

Toloi 6,5 : Il a essayé de maintenir les attaquants en respect, avec plus ou moins d’agressivité.

Caldara 5,5 : Sur les deux buts parisiens, son placement laisse à désirer. C’est malheureux car son match dans l’ensemble est solide.

Djimsiti 6,5 : Il avait Icardi face à lui, qui n’a pas fait son meilleur match, loin de là. Remplacé par Palomino.

Hateboer 6 : Défensivement, ce match a été compliqué pour lui ; à l’image de cette passe manquée qui aboutit à une occasion pour Neymar. Mais offensivement, il s’est procuré des occasions.

De Roon 7 : Tout comme son compagnon Freuler, le Néerlandais a tenu le milieu de terrain parisien. Un guerrier.

Freuler 7 : Il finit le match avec des crampes. Match où le Suisse a été très présent au milieu.

Gosens 6 : A tenté quelques accélérations, mais il s’est montré assez timide ce soir. Remplacé par Castagne.

Pasalić 7 : L’homme des grands soirs. Après son but contre Manchester City, il a récidivé. Malheureusement pour lui, ce n’est pas le but de la victoire. Remplacé par Muriel.

Gomez 7 : Le capitaine a montré l’exemple pendant une heure de jeu. L’Argentin a effectué des passes dans le jeu et sur coup de pied arrêté qui ont amené à des occasions de but. Il sort diminué. Remplacé par Malinovskyi.

Zapata 5,5 :  La charnière Silva-Kimpembe ne lui a pas laissé beaucoup d’espace. Remplacé par Da Riva.


Palomino 6,5 : Son entrée avait pour objectif de contrer Mbappé. Un beau sauvetage à mettre à son actif.

Castagne non noté

Da Riva non noté

Malinovskyi 5,5 : Trop de ballons perdus.

Muriel 5,5 : Son entrée n’a pas eu l’impact espéré, son action manquée en fin de match aurait pu tout changer.

Gasperini 6,5 : L’équipe semble à bout de souffle au terme de cette saison historique pour la Dea. Ses changements n’ont pas eu l’effet escompté, mais il peut être fier de ses joueurs qui ont tout donné.

Nicolas Segura



Lire aussi