Les notes de l’Atalanta face au Dinamo Zagreb

Par Nicolas Segura publié le 27 Nov 2019

L’Atalanta est toujours dans la course pour la qualification en huitièmes de finale de Champions League. Les Bergamasques se sont imposés 2-0 contre le Dinamo Zagreb. Luis Muriel a permis à la Dea de prendre l’avantage sur pénalty, puis Papu Gomez a fait le break en début de deuxième période. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien :

Gollini 6 : Il n’a pas eu grand-chose à faire. Il a juste frissonné sur la frappe d’Orsic qui trouve la transversale.

Toloi 6 : Pas toujours serein face aux attaquants adverses, il a pu compter sur ses compères en défense.

Kjaer 6,5 : Il a apporté l’expérience dans ce match importantissime et a neutralisé les attaques croates.

Palomino 7 : Un véritable mur. Match référence pour l’Argentin. Cela va lui faire du bien après ce début de saison en demi-teinte.

Hateboer 6 : Le Hollandais n’a pas rendu une copie parfaite. Mais son travail défensif sur le côté a beaucoup aidé. Remplacé par Castagne

De Roon 7 : Avec son collègue Freuler, ils ont réussi à contrer le milieu du Dinamo, qui avait fait si mal au match aller. Beaucoup de ballons ratissés, cela manquait en Champions League.

Freuler 6,5 : Au marquage, il s’est occupé de Dani Olmo. Avec réussite, vu qu’il a totalement disparu des radars. Le duo du milieu revient en forme.

Gosens 6,5 : Si sa frappe était rentrée au lieu de toucher la transversale, cela aurait été un des buts de la semaine. Toujours aussi précieux au fil des matchs.

Gomez 8 : Un but somptueux, un match plein. Organisateur, buteur, c’est un véritable guide et l’Atalanta pourra (encore) compter sur lui pour le match décisif contre le Shakhtar. Remplacé par Malinovskyi

Pasalic 6 : Peu précis dans le dernier geste, il loupe deux face-à-face en première mi-temps. Mais, dans la construction, il est toujours très actif.

Muriel 7 : Il a marqué sur pénalty et a bien lancé son équipe. Il est encore un peu trop gourmand sur les frappes de loin, mais il a bien déstabilisé la défense adverse. Remplacé par Ilicic 

———

Ilicic 6,5 : Il trouve le poteau après une belle combinaison. Il avait faim après avoir loupé deux matchs de championnat.

Castagne 6 : Une entrée assez neutre. Ni décevant, ni impressionnant.

Malinovskyi non noté

Gasperini 7 : La voilà sa première victoire en Champions League ! Le choix de mettre Pasalic plutôt qu’Ilicic a joué en sa faveur, le Slovène est bien sorti du banc. Peut-être a-t-il aussi trouvé ses trois titulaires en défense. En tout cas, ses joueurs ont dominé la rencontre du début à la fin. Chapeau Mister !

Nicolas Segura



Lire aussi