Les notes de l’Atalanta face à la Lazio

Par Nicolas Segura publié le 20 Oct 2019

Après un match fou, l’Atalanta a concédé le nul 3-3 face à la Lazio alors qu’elle menait 3-0 à la mi-temps. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien.

Gollini 6,5 : Deux penalties et une frappe imparable de Correa concédés, c’est un match frustrant au final pour le portier italien. Il a tout de même réussi quelques parades, notamment à la 69e où il effectue deux arrêts, alors que l’Atalanta menait encore à la marque.

Toloi 6,5 : Très précieux en défense et dans l’anticipation à l’image de sa passe décisive où il intercepte une passe dans l’axe. Pas fautif sur les trois buts.

Palomino 4,5 : Assez serein pendant la première mi-temps, il est coupable sur les deux premiers buts de la Lazio. Il vit un début de saison compliqué…

Masiello 6 : À l’image de son équipe, il a été costaud en première mi-temps et a souffert lors du réveil de la Lazio. Remplacé par Kjaer

Hateboer 6 : Il a apporté de la fraicheur, mais ses bonnes percées n’ont pas été bonifiées par ses coéquipiers.

Pasalic 6,5 : Avec son collègue Freuler, il a dominé le milieu de terrain en première mi-temps. Curieusement, c’est après qu’il soit sorti que la Lazio a été plus dangereuse. Remplacé par De Roon

Freuler 6,5 : Il s’est souvent projeté vers l’avant et a donné le tempo au milieu avant de baisser de régime. Il est pris de vitesse sur le but de Correa.

Gosens 7 : Encore une belle prestation du virevoltant latéral ! Dangereux sur son côté gauche et passeur décisif pour Muriel. il s’affirme de plus en plus cette saison.

Malinovskyi 6,5 : Il regorge de talent et cela se voit, peu précis dans ses frappes de loin, il a été précieux dans la construction. Comme tout le monde, il a été moins en vue en deuxième période.

Gomez 7,5 : Buteur, organisateur, dévastateur. Il a brillé dans les temps forts, mais le but du 3-0 n’a pas suffit. Son face-à-face perdu face à Strakhosha en deuxième mi-temps pèse lourd au final.

Muriel 8 : Quand Zapata n’est pas là, Muriel danse. Un doublé vient récompenser son activité dans la surface adverse. Il va être important lors de ces prochaines semaines. Remplacé par Ilicic à la 66e.

———

De Roon 4,5 : Il a commis l’erreur fatale en faisant faute sur Immobile dans la surface, ce qui a amené le 3-3 pour la Lazio.

Ilicic 5,5 : Ni inspiré ni rassurant, il n’a pas assez apporté de danger sur la défense adverse.

Kjaer 5,5 : Il est entré au pire moment, lorsque l’Atalanta souffrait.

Gasperini 5,5 : Au final, faire sortir Muriel n’était sans doute pas l’idée du siècle, mais, 3-0 à la 66e, l’affaire semblait conclue.

Nicolas Segura



Lire aussi