Les notes de l’Atalanta face à la Juventus

Par Nicolas Segura publié le 24 Nov 2019

Hier, l’Atalanta s’est inclinée 1-3 face à la Juventus en ouverture de la 13ème journée de Serie A. Privée de Zapata et d’Ilicic entre autres, la Dea a longtemps dominé ce match avant de craquer dans le dernier quart d’heure. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien :

Gollini 6 : Match où il ne peut malheureusement pas sauver son équipe en fin de match, trahi par sa défense.

Toloi 6,5 : Quelle activité en première mi-temps ! Il se projette même vers l’avant en tentant sa chance, sans réussite. Il dévie malencontreusement le tir d’Higuain qui égalisera pour les visiteurs.

Djimsiti 5 : Plutôt bon dans l’anticipation lors de la première heure de jeu. Il craque ensuite sur les deux derniers buts.

Palomino 6 : Match frustrant où il ne peut pas se reprocher grand-chose sur les deux buts encaissés. Plutôt solide dans l’ensemble.

Hateboer 6 : Sa forte activité lors de la première mi-temps s’est fait ressentir ensuite. Il a eu de plus en plus de mal à apporter le danger par la suite.

De Roon 6,5 : Très bon dans la récupération, mais comme toute l’équipe, lorsque la Juve a accéléré, ce fut plus compliqué.

Freuler 6 : Précieux dans les phases de transition, a dicté le tempo.  Remplacé par Traoré à la 85e minute

Gosens 7 : Au bon endroit au bon moment sur le centre de Barrow. Un bon match de sa part. Encore. Remplacé par Castagne à la 71e minute

Pasalic 6,5 : Il est en forme et cela se voit. Il apporte beaucoup de danger et, même si son activité a baissé au fil des minutes, il n’a pas déçu.

Gomez 7 : Il obtient un pénalty avec ruse. Il est partout, tout le temps. Cela devient une habitude.

Barrow 6 : Pourquoi a-t-il tiré le pénalty ? S’il a une passe décisive à son actif, son choix de tirer le pénalty a suscité l’incompréhension chez les supporters orobici. Remplacé par Muriel à la 57e minute

———

Muriel 6 : Le voir sur le banc a été une surprise, mais il n’a pas assez apporté sur le terrain et a manqué de réussite.

Castagne 6 : Il est entré lorsque la Juventus a passé la seconde, au pire moment.

Traoré non noté

Gasperini 6 : Sans plusieurs hommes forts, il a failli surprendre les champions en titre. Mais le résultat est amer, malgré la bonne prestation de ses soldats, l’Atalanta en ressort avec zéro point.

Nicolas Segura



Lire aussi