Les notes de l’AS Roma face au Napoli

Par Jérome Perrin publié le 16 Oct 2016
Crédits

 

AS Roma

Szczesny 6,5 : Il répond présent sur les occasions des Napolitains, à l’image de cette parade sur la frappe de Ghoulam ou encore cet arrêt en fin de match sur le tir de Mertens. Bon mais pas exempt de toute reproche en revanche  sur le but de Koulibaly en gérant mal sa sortie et en ne plaçant aucun coéquipier au second poteau.

Juan Jesus 5 : On ne va pas accabler le Brésilien mais chaque action de son côté peut aboutir à un centre ou à un tir adverse. Le même constat que d’habitude. Débordé par Callejon et par Hysaj à plusieurs reprises, le latéral gauche romain n’apporte rien sur le plan offensif. Il aurait même pu être expulsé au cours du second acte pour un geste limite sur Mertens. Remplacé par Emerson.

Fazio 6,5 : L’Argentin rend une copie propre et sérieuse, à l’image de sa précédente sortie contre l’Inter. Serein, il essaye de relancer en construisant et laisse peu d’espace aux attaquants napolitains. Comme toujours, bon de la tête. Il tacle et balance quand il le faut. Que demander de plus ?

Manolas 6,5 : La charnière qu’il forme avec Fazio devient intéressante et présente quelques garanties de solidité. Le Grec n’est pas etranger à ce constat et cet après-midi encore il répond présent, à l’image de ce triple contre sur des frappes adverses en première mi-temps. Costaud et efficace.

Florenzi 6 : Lui aussi a été inquiété sur son côté et a bataillé face à Insigne. Il se bat, revient et participe à la construction du jeu sur son côté.  Petit plus : Il offre le but du 2-0 à Dzeko en lui déposant un coup franc sur la tête.

Paredes 6 : Il perd quelques ballons en première période mais dispute au final une rencontre intéressante dans son registre, fait essentiellement de jeu court et petits échanges.

De Rossi 6,5 : Il défend bas mais rend une belle copie une nouvelle fois. Son début de saison délicat semble digéré et il a retrouvé sa rage et son envie, à l’image de ce tacle dans les pieds d’Insigne. A l’origine du troisième but signé Salah.

Nainggolan 7 : Il court, il tire, il tacle,  il attaque et défend. Gros match du Belge. Pas très inspiré sur ses tentatives de tir mais il a beaucoup donné. Il semble touché en milieu de seconde mi-temps et doit céder sa place.  Remplacé par El Shaarawy.

Perotti 6 : Il est l’auteur d’un match correct, bien que moins en vue que ses deux compères de l’attaque romaine. Il tente plusieurs percées qui sont restées vaines et est l’auteur d’une sublime frappe qui frôle le poteau de Reina. Actif et auteur d’un bon repli défensif. Remplacé par Gerson.

Dzeko 7 : Auteur d’un doublé, il exploite à merveille les offrandes de Salah puis Florenzi. Malin, il se débrouille pour obtenir le coup franc à l’origine de sa seconde réalisation.  Avec un peu plus de réussite il aurait pu en mettre un troisième en fin de rencontre. Au delà de ses buts, on soulignera son activité, sa participation au jeu des Giallorossi et son duel de colosse avec Koulibaly.

Salah 7 :  Beaucoup d’acivité et de dépense d’énergie. Il ne compte pas ses efforts et il se bat. Le premier but de son équipe résume tout Salah en une action : course, vitesse de pointe, manque d’adresse, perte de balle, récupération, vista et galette. Sur son but, le troisième de la Roma, il nous ferait mentir en ajustant parfaitement et sans trembler le portier adverse.


El Shaarawy 6 : Il remplace Nainggolan à la 78ème minute. Il apporte sa contribution en se procurant deux belles occasions, non converties.

Emerson 6 : Il rentre à la 70ème minute en lieu et place de Juan Jesus, blessé. Il ferme son côté gauche et semble moins dépassé que son compatriote. RAS sur le plan offensif et de toute façon il n’était pas entré pour ça.

Gerson non noté : Il prend la place de Perotti à la 90ème minute et n’a pas le temps de se mettre en évidence.

Spalletti 7 : Son équipe a maîtrisé son sujet. Ses joueurs étaient prêts et ont exécuté une partition quasi parfaite. Le mérite lui en revient aussi.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Coup dur pour l’Inter Milan, deux cadres absents pour plusieurs semaines

« Notre objectif est de figurer dans le top quatre », Cristiano Giuntoli

Le Milan AC reçoit un coup de pouce avant le choc de la Ligue des champions avec Newcastle

L’Inter Milan ne recrutera pas en Janvier

Victor Osimhen élu joueur de l’année en Serie A

Avatar

Jérome Perrin

Rédacteur



Derniers articles